LE DIRECT
Emmanuel Macron et Giueseppe Conte, lors du G7 au Canada, le 9 juin dernier

Emmanuel Macron reçoit le chef du gouvernement populiste italien Giuseppe Conte pour dépasser les échanges houleux sur la crise migratoire

13 min

Un déjeuner à l’arrière goût peut-être amer aujourd'hui à l’Élysée entre Emmanuel Macron et Giuseppe Conte. Les dirigeants français et italien au dialogue tendu par l'errance de l'Aquarius, ce navire chargé de 630 migrants clandestins que l'Italie a refusé de laisser accoster.

Emmanuel Macron et Giueseppe Conte, lors du G7 au Canada, le 9 juin dernier
Emmanuel Macron et Giueseppe Conte, lors du G7 au Canada, le 9 juin dernier Crédits : Ian LANGSDON / POOL / AFP - AFP

Emmanuel Macron reçoit, à 13 heures, le chef du gouvernement italien, le populiste Giuseppe Conte pour tenter de clore une semaine de fortes tensions entre Paris et Rome. Tensions provoquées par la crise migratoire qui frappe l'Europe en général et l'Italie en particulier.  La France et l'Italie se sont déchirées sur la responsabilité de l'accueil des 630 migrants secourus à bord de l'Aquarius, que le gouvernement italien a refusé de laisser accoster.

L'Europe en quête d'union sur la question migratoire, avant le Conseil européen des 28 et 29 juin. Les ministres italien, autrichien et allemand de l'Intérieur, veulent constituer "un axe des volontaires" pour s'attaquer à l'immigration clandestine, loin de la ligne tracée par Angela Merkel et Emmanuel Macron. En attendant les négociations politiques, l'Aquarius et deux navires italiens continuent leur traversée vers les côtes de l'Espagne, avec 630 personnes à leur bord, dont une centaine d'enfants et d'adolescents et 7 femmes enceintes. Ils longent la côte Est de la Sardaigne, direction Valence, en Espagne.

Les autres titres du journal

L'Union européenne qui se divise sur la question migratoire mais qui s'unit pour taxer lourdement des dizaines de produits américains, dont le tabac, le bourbon, les jeans ou les motos, en réponse aux droits de douane des Etats-Unis sur son acier.

La Banque centrale européenne va mettre fin à sa politique de rachat massif des dettes en Europe. Pourquoi maintenant et pour quels effets attendus ? Ce sera l'objet du Billet économique de Jean-Marc Chardon à la fin de ce journal.  

A la Une, en France, malgré la vague d'attentats islamistes, les atteintes directes à la laïcité restent "peu répandues et mieux contenues", ce sont les morts du rapport annuel de l'Observatoire de la laïcité remis, ce matin, au Premier ministre Edouard Philippe.

Chroniques

7H12
2 min

Le Billet économique

La BCE donne le signal de la fin de l'argent facile

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......