LE DIRECT
Capture d'écran du document publié par Mediapart sur la base d'images de l'armée française

Génocide au Rwanda : une vidéo accablante pour l'armée française

12 min

L'armée française a-t-elle laissé massacrer les Tutsis sans rien faire pendant le génocide au Rwanda ? 24 ans après, une vidéo publiée par Mediapart tend à le prouver.

Capture d'écran du document publié par Mediapart sur la base d'images de l'armée française
Capture d'écran du document publié par Mediapart sur la base d'images de l'armée française

C'est un document accablant : une vidéo de 52 secondes qui date du 28 juin 1994, au Rwanda, en plein cœur du génocide, il y a 24 ans. Ce génocide qui a fait 800 000 victimes en quatre mois, entre avril et juillet 1994. Mediapart dévoile ce matin ces images tournées par des militaires français, pendant le massacre de Bisesero, dans l'ouest du pays, où plus d'un millier de Tutsis sont assassinés entre le 27 et le 30 juin 1994. En tout, 50 000 personnes ont été tuées dans cette localité. Dans cette vidéo, on voit la passivité d'un officier apprenant les massacres qui ont lieu à ce moment-là. Décryptage de Nathalie Hernandez dans ce journal. 

Les autres titres de l'actualité

Au Brésil, le candidat d'extrême-droite est favori, aussi, dans les campagnes 

147 millions d'électeurs sont appelés aux urnes dimanche pour le second tour de l'élection présidentielle. L'ancien militaire, Jaïr Bolsonaro était arrivé en tête au premier tour. La tendance ce confirme à deux jours du vote. Reportage de notre envoyé spécial au Brésil Nathanaël Charbonnier.

La Syrie, au menu du Conseil de sécurité de l'ONU cet après-midi 

Nous ferons le point sur les derniers combats des rebelles avec Omar Ouahmane et puis nous suivrons un ancien otage japonais qui vient d'être libéré. De retour dans son payshier soir, à Tokyo, beaucoup lui reproche de s'être fait capturer. 

Un témoignage surprise hier au procès de Georges Tron 

Une ancienne collaboratrice déclare, elle aussi, avoir été victime d'agressions sexuelles. de la part de l'ancien secrétaire d'Etat et maire de Draveil et de son ancienne adjointe à la Culture Brigitte Gruel. Florence Strum nous emmènera à l'audience.  

Un comité stratégique ce matin pour répondre au mouvement #pasdevague

C'est par ce mot d'ordre que les professeurs ont exprimé leur colère sur les réseaux sociaux après la diffusion d'une vidéo dans laquelle un lycéen braquait sa professeure avec une arme factice en pleine salle de classe. Aujourd'hui les ministres de l'Education Nationale et de l'Intérieur tiennent un comité stratégique sur les violences scolaires. "Attention au risque d'affichage" nous dira Sonia Bourhan dans ce journal.

À venir dans ... secondes ...par......