LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Le député conservateur Dominic Grieve s'est rebellé, hier, à la Chambre des communes à Londres, contre la Première ministre britannique Theresa May

Theresa May arrive affaiblie à Bruxelles, lâchée par une partie des députés conservateur lors d'un vote crucial sur le Brexit

12 min

Victime de la rébellion d'une partie de son propre camp, Theresa May a perdu, hier, un vote crucial sur le Brexit à Londres. La Première ministre britannique expose ainsi sa faiblesse, alors que se tient, aujourd'hui et demain, un sommet européen à Bruxelles pour avancer sur le Brexit.

Le député conservateur Dominic Grieve s'est rebellé, hier, à la Chambre des communes à Londres, contre la Première ministre britannique Theresa May
Le député conservateur Dominic Grieve s'est rebellé, hier, à la Chambre des communes à Londres, contre la Première ministre britannique Theresa May Crédits : HO / AFP - AFP

Theresa May arrive affaiblie, aujourd'hui, à Bruxelles : Hier soir, la Première ministre britannique a essuyé un revers à la Chambre des communes sur le Brexit, lâchée par une partie de son propre camp conservateur. Les députés ont approuvé un amendement déposé par un élu conservateur, Dominic Grieve, ancien conseiller juridique du gouvernement. Le texte exige que le Parlement britannique adopte un texte distinct pour valider tout accord sur le Brexit. En clair, les parlementaires britanniques se donnent, de fait, le pouvoir de renvoyer Theresa May à la table des négociations. La Première ministre avait pourtant fait part de ses préoccupations devant les conséquences d'une telle initiative. Mais l'adoption de cet amendement,  rendue possible grâce aux voix de 11 députés conservateurs rebelles, illustre plus que jamais la fragilité de Theresa May,  qui, depuis son revers aux dernières législatives de juin et la perte de sa majorité absolue, est à la merci d'une fronde parlementaire. Parallèlement, à Bruxelles, le processus de mise en place du Brexit se poursuit. Une réunion des 27 chefs d'Etat et de gouvernement doit se tenir demain, pour valider les recommandations du négociateur européen Michel Barnier et passer enfin, à la seconde phase des négociations sur le Brexit qui portent sur les futures relations commerciales à partir de mars 2019. Précisions, à Bruxelles, de Quentin Dickinson.

Calendrier du Brexit
Calendrier du Brexit Crédits : Laurence SAUBADU, Gillian HANDYSIDE, Sabrina BLANCHARD / AFP - AFP

Les autres titres du journal

Angela Merkel est paralysée sur la scène européenne car elle n'arrive toujours pas à former de gouvernement en Allemagne : La chancelière a rouvert, hier, les discussions avec le Parti social-démocrate de Martin Schulz, qui se donne encore quelques jours de réflexion.

Peut-être un tournant, dans le dossier Notre-Dame-des-Landes, avec la remise, hier, à Edouard Philippe d'un rapport par trois médiateurs : Pour la première fois, le gouvernement reconnait qu'un nouvel aéroport n'est pas la seule option sur la table. Le Premier ministre estime que l'aménagement de l'aéroport de Nantes déjà existant,  en vue d'augmenter sa capacité, est une option "raisonnablement envisageable".

Laurent Wauquiez dévoile les premiers visages de son équipe dirigeante, pour tenter de ménager toutes les susceptibilités à droite : Élu dimanche soir à la présidence du parti Les Républicains, Laurent Wauquiez a mis en place, dès hier soir, une équipe resserrée d'une douzaine de personnes, en tentant de ne froisser personne et de rassembler sa famille politique.

Deux des plus grands studios d'Hollywood sont sur le point de fusionner : Wall Street s'attend à l'annonce imminente d'un achat par Disney d'une grande partie des actifs de 21st Century Fox (Murdoch) qui redessinerait en partie le paysage d'Hollywood et des médias. La transaction, estimée à plus de 75 milliards de dollars, constitue la première grande riposte des studios à l'irruption de Netflix, Amazon, Google et Apple sur leur marché.

Chroniques
7H12
2 min
Le Billet économique
Quelle politique monétaire pour la croissance aux Etats-Unis et en Europe ?
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......