LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Evolution mensuelle du nombre de chômeurs en catégorie A en France métropolitaine depuis un an selon Pôle Emploi

La croissance a beau être là, le chômage reste encore massif en France, avec deux points noirs : les seniors et les précaires

17 min

5,92 millions d'inscrits à Pôle emploi, avec ou sans activité : les chiffres du mois de décembre, publiés hier, montrent que le chômage est stable mais toujours massif en France. Les seniors et les précaires sont particulièrement touchés. La formation professionnelle est également à réformer.

Evolution mensuelle du nombre de chômeurs en catégorie A en France métropolitaine depuis un an selon Pôle Emploi
Evolution mensuelle du nombre de chômeurs en catégorie A en France métropolitaine depuis un an selon Pôle Emploi Crédits : Sophie RAMIS, Thomas SAINT-CRICQ / AFP - AFP

Le chômage est stable mais toujours massif en France : Ce sont les derniers chiffres mensuels de Pôle emploi, avant une publication trimestrielle, à partir d'avril prochain. Les chiffres de décembre sont stables dans la catégorie A, pour les personnes sans aucune activité : moins 0,1% sur un mois, moins 0,5% sur un an. 3,71 millions de personnes sont inscrites à Pôle emploi, sans aucune activité, donc, (3,45 millions en France métropolitaine), alors que la croissance devrait atteindre, en 2017, près de 2%.  Bref, pas d'effet "Macron" sur le chômage l'an dernier. Dans les catégories B et C, pour les personnes ayant une activité réduite, Pôle emploi enregistre une hausse de 2,7%,  avec 149.000 inscrits de plus sur l’année, symbole d'une "précarité" grandissante, selon FO et la CGT. Près d'un million de seniors sont par ailleurs au chômage et la formation professionnelle n'est pas au niveau. Analyse d'Anne-Laure Chouin et réaction de Sabine Lochmann, membre du Conseil d'orientation pour l'emploi et présidente du cabinet de ressources humaines BPI group, interrogée par Stanislas Vasak.

Comparaison des courbes des chiffres trimestriels et mensuels du chômage entre 2014 et 2017, la publication des chiffres du chômage par Pôle emploi devenant trimestrielle à partir d'avril 2018
Comparaison des courbes des chiffres trimestriels et mensuels du chômage entre 2014 et 2017, la publication des chiffres du chômage par Pôle emploi devenant trimestrielle à partir d'avril 2018 Crédits : Laurence SAUBADU, Vincent LEFAI / AFP - AFP

Les autres titres du journal

Hier, au Forum économique mondial de Davos, Emmanuel Macron a vanté ses réformes qui assouplissent le marché du travail, tout en plaidant pour davantage de régulation et un partage plus égalitaire des richesses : le président jupitérien est-il aussi Janus bifrons ? "France is back", a déclaré, hier, le chef de l'Etat, en anglais. Emmanuel Macron a souligné l'importance de toutes les réformes qu'il avait lancées et estimé que la France était "réconciliée avec la mondialisation, la réussite économique" mais restait "attachée à une forme de justice" et "n'aimait pas l'argent pour l'argent", comme un avertissement lancé à celui qu'il ne croisera pas... Donald Trump est attendu à Davos, aujourd'hui. Reportage de Delphine Simon, envoyée spéciale en Suisse.

Emmanuel Macron, président des villes et des champs, c'est ce qu'il veut prouver, aujourd'hui et demain, lors d'une visite en Auvergne et des vœux à un monde agricole inquiet : Après le Forum de Davos, Emmanuel Macron se rend aujourd'hui et demain en Auvergne, avec en point d'orgue, cet après-midi, une cérémonie de vœux du nouvel an que le Président de la République adressera "au monde agricole" selon la terminologie élyséenne. De Davos à Clermont-Ferrand, il s'agit pour Emmanuel Macron de montrer qu'il n'est pas, contrairement aux accusations, un président des riches et un président des villes, qui ne se préoccupe pas des pauvres et de la ruralité. Analyse de Stéphane Robert.

Inquiétude des familles de détenus, au 11e jour de mobilisation nationale des syndicats pénitentiaires : L'administration pénitentiaire réclame des sanctions contre les surveillants qui bloquent les prisons. C'est dans cette situation de crise que des voix s'élèvent pour dénoncer la dégradation du quotidien des détenus : confinement des prisonniers en cellule, activités suspendues, des repas non distribués et la suppression de parloirs avec les proches. Un syndicat des familles de détenus s'est créé pour protéger les conditions de vie des détenus. Témoignages dans le journal de 7h30.

Lula touché mais pas coulé, le Brésil dans l'incertitude : Le tribunal d'appel qui a confirmé la condamnation de Lula pour corruption a grandement compromis les chances de l'ex-chef d'Etat brésilien de se représenter à la présidentielle d'octobre, mais sans couler définitivement sa candidature.  Le jugement de Porto Alegre (sud) a créé une situation d'incertitude inédite au Brésil où l'ultra favori des sondages pourrait être déclaré inéligible, mais peu de temps seulement avant le scrutin. Malgré tout, l'ex-président brésilien  a réitéré son intention de revenir au pouvoir, lors d'une manifestation qui regroupait plusieurs milliers de militants de gauche à Sao Paulo, la plus grande ville du pays.

Le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer présentera, en Conseil des ministres, le 14 février prochain, la réforme du baccalauréat général : Les pistes ont été présentées, hier, dans un rapport de Pierre Mathiot, ancien directeur de Sciences Po Lille. Parmi elles, quatre épreuves finales : celle de philosophie serait conservée pour tous les bacheliers, ils en choisiraient deux autres parmi plusieurs combinaisons de majeures, comme maths/physique, lettres/langues ou encore sciences économiques et sociales/histoire-géo.  Enfin les lycéens auraient à passer un grand oral. Un contrôle continu pourrait compter pour 40% de la note finale, avec également la possibilité pour les élèves de choisir leur cours à la carte sur un semestre. Autant de mesures qui laisse sceptique Philippe Tournier le président du SNPDEN, principal syndicat des chefs d’établissements, au micro d'Hakim Kasmi.

Chroniques
7H12
2 min
Le Billet économique
Le laborieux retour de l'emploi industriel en France
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......