LE DIRECT
Chronologie des événements en Catalogne depuis le référendum interdit du 1er octobre

La Catalogne va-t-elle réaffirmer son indépendance, à la veille d'une mise sous tutelle par Madrid ?

15 min

La Catalogne pourrait de nouveau proclamer son indépendance, à la veille d'une mise sous tutelle par le pouvoir central à Madrid. Le calendrier politique s'accélère et le dialogue semble rompu entre Barcelone et Madrid.

Chronologie des événements en Catalogne depuis le référendum interdit du 1er octobre
Chronologie des événements en Catalogne depuis le référendum interdit du 1er octobre Crédits : Simon MALFATTO, Laurence SAUBADU / AFP - AFP

La Catalogne au comble de la tension : L'indépendance pourrait être proclamée une nouvelle fois, cet après-midi, alors que l'assemblée régionale siégera à partir de 17h. Au même moment à Madrid, une commission sénatoriale commencera à débattre de la suspension d'autonomie de la Catalogne, où résident 16% des Espagnols et 20% (environ) du PIB national. Demain, le Sénat décidera, en séance plénière, s'il accorde au chef du gouvernement conservateur Mariano Rajoy le pouvoir de destituer l'exécutif catalan, au titre de l'article 155 de la Constitution espagnole ; une séance où le président séparatiste catalan Carles Puigdemont a annoncé, hier, qu'il ne se rendrait pas. Le calendrier politique s’accélère. Analyse, à Madrid de Mathieu de Taillac. Cette période d'instabililté a déjà poussé 1.500 entreprises à délocaliser leur siège social en dehors de la Catalogne. Et demain, le vote au Sénat semble acquis au Premier ministre Mariano Rajoy. Les conservateurs disposent d'une confortable majorité. Ils devraient pouvoir compter sur le soutien du Parti socialiste et des libéraux du parti Ciudadanos, né en Catalogne contre l'indépendance.

Emmanuel Macron attendu de pied ferme en Guyane : Il n'est pas encore arrivé que déjà, près de 300 personnes lui ont réservé une manifestation en guise de comité d'accueil. Rassemblement, cette nuit, à Cayenne à l'appel du collectif "Pou Lagwiyann Dekole" ("Pour que la Guyane décolle"), qui réclame, encore et toujours, à Emmanuel Macron, qui se rend aujourd'hui et demain dans ce département ultra-marin, le respect des accords de Guyane, signés après le mouvement social qui avait paralysé le territoire au printemps dernier. Le chef de l'Etat sera accompagné du président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker. Les deux hommes sont invités à la conférence annuelle des Régions ultra-périphériques, qui se tient cette année à Cayenne. L'occasion de faire le point sur le milliard d'euros de fonds d'urgence débloqué par le précédent gouvernement pour les hôpitaux, les écoles, l'économie, la sécurité et la justice, loin d'être à la hauteur des services publics de métropole. Si le ministère de l'outre-mer affirme que plus de 60% de ces crédits sont engagés, Davy Rimane est beaucoup plus sceptique. C'est l'un des porte-parole du collectif "Pou Lagwiyann Dekole", joint par Géraldine Hallot. Une nouvelle manifestation est prévue à Cayenne à 16h heure locale, 21h à Paris.

Laurent Wauquiez, l'un des candidats à la présidence du parti Les Républicains
Laurent Wauquiez, l'un des candidats à la présidence du parti Les Républicains Crédits : GUILLAUME SOUVANT / AFP - AFP

Laurent Wauquiez, à droite toute ! C'était son premier gros meeting depuis le lancement de sa campagne pour prendre la présidence du parti Les Républicains, -élection prévue les 10 et 17 décembre prochains. Laurent Wauquiez était à Mandelieu-la-Napoule, hier soir, dans les Alpes-Maritimes. L'occasion d'un nouveau discours très à droite, aux antipodes des Républicains Macron-compatibles. Reportage de Yannick Falt.

Le casse-tête du glyphosate se prolonge dans l'Union européenne : Alors qu'à la fin de l'année expire la licence de l'herbicide controversé, classé comme "cancérogène probable" par l'OMS, les 28 Etats membres de l'UE n'ont pas réussi à s'accorder, hier, sur une durée raccourcie de son renouvellement. Après le vote consultatif du Parlement européen, avant-hier, en faveur d'une interdiction d'ici à 5 ans, la Commission avait revu sa position à la baisse : elle ne proposait plus un renouvellement de 10 ans mais d'une durée comprise entre 5 et 7 ans. Cela n'a pas suffi pour trouver la majorité qualifiée requise de 16 des 28 Etats membres, représentant au moins 65% de la population de l'UE. Il faudra donc attendre une nouvelle réunion des experts représentants les 28, pour voir quand le glyphosate pourrait être interdit. Profond regret de l'eurodéputée Françoise Grossetête, vice-présidente du Parti populaire européen, groupe majoritaire au Parlement européen, membre également de la Commission de l'environnement, de la santé publique et de la sécurité alimentaire. Elle répond au micro d'Anja Vogel, à Strasbourg.

La déception des éleveurs bovins français, après les annonces gouvernementales pour acocmpaghner la mise en place du CETA, cet accord commercial controversé entre l'UE et le Canada : Les éleveurs comptent désormais en appeler aux parlementaires pour voter contre la ratification du traité, a indiqué hier, leur président Dominique Langlois. Le vote de ratification au Parlement français sur le Ceta est attendu "au deuxième semestre 2018", selon Jean-Baptiste Lemoyne, le secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Europe et des Affaires étrangères et président du Comité de suivi du Ceta.

Les Kényans ont commencé à se rendre aux urnes, ce matin, dans une atmosphère extrêmement tendue : Le président sortant Kenyatta est assuré d'être réélu face au boycott de l'opposition, ce qui entame la crédibilité d'une élection susceptible de déboucher sur une longue période d'instabilité. Quelque 19,6 millions d'électeurs inscrits sont en théorie attendus dans les 40.883 bureaux de vote du pays. Mais ils seront bien moins nombreux à se déplacer, le leader de l'opposition, Raila Odinga, ayant appelé chacun à rester "chez soi". Ce nouveau scrutin a été convoqué après l'annulation le 1er septembre par la Cour suprême de l'élection du 8 août, à l'issue de laquelle Uhuru Kenyatta avait été proclamé vainqueur avec 54,27% des voix, contre 44,74% à Raila Odinga. La Cour avait justifié cette décision, inédite sur le continent, par des irrégularités dans la transmission des résultats. Camille Magnard y revient dans la revue de presse internationale, à partir de 7h25.

Fats Domino est mort à l'âge de 89 ans
Fats Domino est mort à l'âge de 89 ans Crédits : Laurence SAUBADU, Paul DEFOSSEUX / AFP - AFP

Fats Domino est mort, hier, à l'âge de 89 ans : C’était l’un des piliers du rock ’n'roll et du blues, Fats Domino est mort, hier, à l'âge de 89 ans, dans sa vie natale de La Nouvelle Orléans. C’est avec son interprétation du classique "'Blueberry Hill" que Fats Domino est devenu une star mondiale et un exemple pour toute la génération des années 50-60 dont Elvis et les Beatles. Sa carrière, en musique, avec Mathieu Culleron.

Chroniques

7H12
3 min

Le Billet économique

L'effort des retraités les plus aisés envers les jeunes. Un tabou ?
L'équipe
À venir dans ... secondes ...par......