LE DIRECT
Saad Hariri

Saad Hariri, le Premier ministre libanais démissionnaire, se dit "libre" et prêt à rentrer "dans les prochains jours" au Liban

11 min

Sa démission surprise a plongé le Liban dans une nouvelle crise politique. Le Premier ministre démissionnaire Saad Hariri a annoncé, hier soir à la télévision, qu'il allait "très bientôt" rentrer dans son pays, assurant être "libre" en Arabie saoudite où il se trouve depuis plus d'une semaine.

Saad Hariri
Saad Hariri Crédits : AFP PHOTO / HO / FUTURE TV - AFP

Il se dit "libre" et prêt à rentrer "dans les prochains jours" au Liban : Huit jours après sa démission surprise, le Premier ministre libanais est sorti de son silence. Hier soir, Saad Hariri recevait,  dans sa résidence à Riyad, en Arabie Saoudite,  une journaliste de la chaîne de télévision dont il est propriétaire, "FUTURE TV".Saad Hariri, qui a la double nationalité saoudienne et libanaise, a également indiqué qu'il pourrait "revoir sa démission"  mais seulement si les interventions de certains acteurs libanais dans les conflits régionaux cessaient,  alors que le Hezbollah est engagé dans la guerre en Syrie,  au côté du régime de Bachar al-Assad. Une prise de parole suivie à Beyrouth, par notre correspondant Nicolas Feldmann.

Point sur les commandos terroristes djihadistes impliqués dans les attentats du 13 novembre 2015
Point sur les commandos terroristes djihadistes impliqués dans les attentats du 13 novembre 2015 Crédits : Laurence SAUBADU, Alain BOMMENEL, Tamara HOHA / AFP - AFP

Emmanuel Macron va rendre hommage, ce matin, aux victimes des attentats du 13 novembre 2015 à Paris et à Saint-Denis, revendiqués par Daech : Trois commandos de djihadistes avaient semé la terreur le 13 novembre au soir,  tuant 130 personnes et faisant 413 blessés.  Emmanuel Macron va se rendre, à partir de 9h ce matin, sur les différents lieux de ces attaques terroristes,  en présence de familles des victimes,  mais aussi de François Hollande.  Cérémonie dès 9h au Stade de France,  minute de silence,  dépôt de gerbe. Emmanuel Macron se rendra ensuite devant les restaurants et les bars,  cibles des attaques en terrasse ; Le Carillon, Le Petit Cambodge, La Bonne Bière, le Comptoir Voltaire, la Belle Equipe et enfin au Bataclan.  Deux ans après ces attentats,  l'enquête menée par trois juges antiterroristes a permis d'avoir une idée assez précise des acteurs de ces attentats et de leur organisation,  même si certaines zones d'ombre persistent encore, notamment sur Salah Abdelsam,  qui doit être jugé le mois prochain en Belgique. Et si les enquêteurs ont longtemps cru que c'était Abdelhamid Abaaoud  qui avait coordonné les attaques en Belgique et en France, c'est en réalité un autre homme qui est apparu comme le "chef" :  un certain Mohamed Bakkali, arrêté une dizaine de jours après les attentats de Paris et Saint-Denis. Point sur l'enquête avec Antoine Marette et Charlotte Piret.

Plaque commémorative en mémoire des 90 personnes tuées par des terroristes le 13 novembre 2015 au Bataclan
Plaque commémorative en mémoire des 90 personnes tuées par des terroristes le 13 novembre 2015 au Bataclan Crédits : JOEL SAGET / AFP - AFP

A suivre dans le journal de 7h30, combien de victimes de stress post-traumatique deux ans après ces attentats ? Comment réparer les blessures morales, psychologiques, qui peuvent se traduire par des maladies physiques ? C'est le choix de la rédaction, à  écouter ici, à approfondir par un dossier sur le stress post traumatique.

Un violent séisme a fait au moins 207 morts en Iran, à la frontière avec l'Irak : Un bilan encore provisoire fait également état de près de 1.700 blessés. Ce séisme d'une magnitude de 7,3 a également été ressenti en Turquie et en Israël.

Brexit or not brexit ?  Michel Barnier, le négociateur en chef de l'U.E. sur la sortie du Royaume-uni de l'Union européenne, a dit, hier, qu'il se  "préparait" à la "possibilité" qu'aucun accord ne soit trouvé avec Londres,  même si ce n'est pas le scénario qui a sa faveur. Les dirigeants européens et britanniques ne cachent plus leur frustration face à la lenteur des discussions.  Ces derniers jours, c’est le montant de la facture que Londres doit à l’U.E. qui est au centre des débats. Michel Barnier a estimé que la Grande-Bretagne avait deux semaines pour "honorer ses engagements" et sortir de l’impasse avant le sommet européen des 14 et 15 décembre prochains. Une décision qui ne plaît pas aux Britanniques. Explications, à Londres, de notre correspondante Marina Daras.

Manifestation à Los Angeles
Manifestation à Los Angeles Crédits : Ronen Tivony / NurPhoto - AFP

Manifestation contre les violences sexuelles à Los Angeles : Après l'affaire Harvey Weinstein, ce producteur américain accusé par une centaine de femmes de de viols, d'agressions sexuelles et de harcèlement sexuel, le hashtag MeToo est devenu viral dans plus de 80 pays dans le monde. Hier, plusieurs associations se sont donné rendez-vous sur Hollywood Boulevard, à Los Angeles,  histoire de rappeler que le harcèlement et les violences sexuelles ne concernent pas, faut-il le rappeler?, que les gens riches et célèbres. Reportage de Loïc Pialat à Los Angeles.

Manifestation à Los Angeles, inspirée du #MeToo
Manifestation à Los Angeles, inspirée du #MeToo Crédits : Ronen Tivony / NurPhoto - AFP

Une fillette de 11 ans peut-elle être considérée comme consentante pour avoir une relation sexuelle avec un adulte ? La cour d'Assises de Seine-et-Marne a acquitté, la semaine dernière, un homme de 30 ans, accusé en 2009 d'un viol sur une petite fille de 11 ans. Ce verdict a relancé le débat sur l'inscription dans la loi d'un âge minimum de consentement à un acte sexuel : "entre 13 et 15 ans", a indiqué, hier, la secrétaire d'Etat Marlène Schiappa. On y revient dans le journal de 7h30.

Chroniques

7H12
3 min

Le Billet économique

Comment dénombrer les emplois issus du Made in France ?
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......