LE DIRECT
La chancelière allemande Angela Merkel

Crise politique en Allemagne : la chancelière Angela Merkel reconnaît son échec à former un gouvernement avec les Libéraux et les Verts

11 min

La chancelière Angela Merkel va rencontrer le président allemand, pour lui faire part de son échec à former un gouvernement avec les Écologistes et les Libéraux. Ces derniers ont quitté, cette nuit, la table des négociations. L'immigration, l'environnement et la fiscalité sont sources de divisions.

La chancelière allemande Angela Merkel
La chancelière allemande Angela Merkel Crédits : Tobias SCHWARZ / AFP - AFP

En 12 ans de pouvoir, Angela Merkel se retrouve confrontée à sa plus grave crise politique, en Allemagne : La chancelière reconnaît avoir échoué à former une coalition gouvernementale, réunissant son parti conservateur,  la CDU-CSU, les Écologistes et les Libéraux du FDP. Ces derniers ont claqué la porte, faute d'accord sur des questions clés telles que l'immigration et l'environnement. Un échec que déplore Angela Merkel.  Avant de rencontrer le président allemand, elle a pris la parole, visage grave, devant la presse à Berlin. 

Composition du parlement allemand
Composition du parlement allemand Crédits : Jochen GEBAUER / AFP - AFP

Plusieurs scénarii possibles, désormais en Allemagne : C'est au président allemand qu'il reviendra de décider s'il faut convoquer ou non, de nouvelles élections. Elles pourraient se tenir au début de l'année prochaine. Autres pistes : avoir un gouvernement minoritaire, source d'instabilité, ou former une coalition avec de nouveaux partenaires. Mais les sociaux-démocrates du SPD, partenaires minoritaires de la coalition sortante, ont d'ores et déjà exclu de renouveler l'expérience. S'ouvrent plusieurs semaines voire des mois de paralyse politique en Allemagne et la chancelière Angela Merkel pourrait jouer sa tête. Analyse, à Berlin, de notre correspondant Cyril Sauvageot.

Au Chili, l'ancien président de droite, le milliardaire Sebastian Piñera est arrivé en tête, hier, du 1er tour de l'élection présidentielle : Avec plus de 36% des voix, il affrontera, au 2d tour, le socialiste Alejandro Guiller qui a lui, recueilli plus de 22% des suffrages. Les deux hommes seront départagés le 17 décembre prochain, dans un second tour, dont la candidate d'extrême gauche pourrait détenir la clé. Elle a recueilli un peu plus de 20% des voix, hier. On y revient, dans le journal de 7h30.

Robert Mugabe fait-il de la résistance ou se permet-il une dernière coquetterie ? Plus personne au Zimbabwe ne soutient l'ancien héros de l'indépendance, devenu, en 37 ans de pouvoir, un despote. Robert Mugabe aurait accepté de partir, affirmaient hier des militaires, à Harare,  la capitale du Zimbabwe. Mais celui qui est encore Président, a stupéfié les 14 millions de Zimbabwéens, en prenant la parole, hier, à la télévision nationale. Dans une déclaration péniblement prononcée par le plus vieux dirigeant en exercice de la planète, Robert Mugabe, âgé de 93 ans, n'a tenu aucun compte des appels à sa démission ni de sa spectaculaire éviction quelques heures du parti au pouvoir. Précisions de Nabila Amel.

Tir à boulets rouges sur l'Iran, hier au Caire : Les ministres des Affaires étrangères de la Ligue Arabe se sont réunis, hier, en Egypte, à la demande de l’Arabie Saoudite.  Il s’agissait pour le royaume du Golfe de "discuter des moyens de contrer les interventions iraniennes dans les pays arabes et ses atteintes à la sécurité et à la paix".   Une résolution condamnant "l'Iran et des milices liées à ce pays" a été adoptée mais certains pays comme l'Irak ou le Liban ont tenu à faire entendre leurs différences.  Correspondance, au Caire, de François Hume-Ferkatadji.

Le débat sur le port d'armes des policiers hors service est-il relancé après qu'un policier de 31 ans, qui était en instance de séparation, a tué, samedi soir à Sarcelles  dans le Val-d'Oise, trois personnes avec son arme de service ? Ce policier a grièvement blessé sa petite amie avant de suicider. Hier, le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb a affirmé que l'armement des policiers en dehors de leur service, décidé après les attentats du 13 novembre 2015, ne serait pas remis en cause.  Pour Marlène Schappa, la secrétaire d'État à l'Égalité entre les femmes et les hommes,  le sujet n'est pas le port d'armes des policiers. Elle a tweeté : "Le sujet c'est la violence conjugale. 1 femme est tuée tous les 3 jours par son (ex-) conjoint : voilà ce qui doit mobiliser toute notre société ! #féminicides."

"Dans la défaite, le chef se retire sans chercher d'excuses" :  François Fillon, candidat malheureux à la présidentielle a pris la parole, hier, devant les militants de son micro-parti, Force républicaine,  dont il a cédé la présidence à Bruno Retailleau.  "Je ne suis pas là pour régler des comptes ou remettre quelques pendules à l'heure... Je n'en ai ni le cœur, ni d'ailleurs le droit", a expliqué l'ancien Premier ministre devant quelque 500 partisans.

Paris vers la neutralité carbone : Le nouveau plan climat de la Capitale est présenté aujourd'hui au Conseil de Paris. Ce plan évoque la volonté d'en finir avec les véhicules diesel en 2024 puis avec les essence en 2030. Est également abordée la question de l'énergie. Le nouveau plan climat prévoit de diviser par deux la consommation énergétique de la Capitale d'ici 2050 et de s'approvisionner à 100% en énergies renouvelables. Explications et reportage de Rosalie Lafarge.

Mort de Charles Manson : Il avait commandité plusieurs meurtres, dont celui de l'actrice Sharon Tate, épouse du cinéaste Roman Polanski, âgée de 26 ans et enceinte. Le gourou psychopathe Charles Manson, qui avait commandité une vague de meurtres aux Etats-Unis, est mort en prison à l'âge de 83 ans.

Il faut lutter contre les comportements sexistes dès le plus jeune âge, par l'éducation sexuelle en classe : Le Défenseur des droits défend, ce matin à l'occasion, de la journée internationale des droits de l'enfant,  l'importance de l'éducation à la sexualité en milieu scolaire. Elle est prévue par la loi, depuis 2001, mais loin d'être appliquée. Reportage à suivre dans le jounal de 7h30.

Chroniques

7H12
3 min

Le Billet économique

Au lendemain de la vente des vins des Hospices de Beaune, quelles perspectives sur les marchés ?

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......