LE DIRECT
Victoire des nationalistes au 1er tour des élections territoriales en Corse

Victoire de la coalition nationaliste, hier, au premier tour des élections territoriales en Corse

11 min

Ils demandent déjà à Emmanuel Macron d'ouvrir le dialogue pour "reconnaître le peuple corse et de construire une solution politique, avec un statut d'autonomie". Les nationalistes emmenés par Gilles Simeoni et Jean-Guy Talamoni sont largement arrivés en tête, hier, des territoriales en Corse.

Victoire des nationalistes au 1er tour des élections territoriales en Corse
Victoire des nationalistes au 1er tour des élections territoriales en Corse Crédits : PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP - AFP

Victoire de la coalition nationaliste au 1er tour des élections territoriales en Corse : Un électeur sur deux s'est déplacé, hier, en Corse, au premier tour des élections territoriales. La participation est faible, en recul de 7 points par rapport aux élections de 2015. Ce sont les nationalistes emmenés par Gilles Simeoni et Jean-Guy Talamoni  qui sont largement arrivés en tête, hier, de ce scrutin, avec 45,36% des voix. A 30 points derrière,  la droite régionaliste, suivie de liste Les Républicains à plus de 15%. Arrivent ensuite la République en Marche à 11% environ,  la Corse insoumise, à près de 6% des suffrages. Le Front national ferme la marche avec un peu plus de 3% des suffrages. Ce matin, avant même le second tour des élections territoriales, le nationaliste Gilles Simeoni s'impose comme l'homme fort de la Corse : interview, au micro de Cyril Graziani, de Gilles Simeoni qui demande déjà à Emmanuel Macron d'ouvrir le dialogue pour "reconnaître le peuple corse et construire une solution politique (...)avec un statut d'autonomie".

Jean-Guy Talamoni et Gilles Simeoni
Jean-Guy Talamoni et Gilles Simeoni Crédits : PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP - AFP

Le trafic a repris, ce matin, en gare Montparnasse à Paris mais le PDG de SNCF Réseau va devoir s'expliquer chez la ministre des Transports de la panne informatique géante d'hier : Elisabeth Borne a convoqué Patrick Jeantet, ce matin à 9 heures, afin qu'il lui expose les raisons de la panne informatique qui a empêché tout départ et toute arrivée pendant plusieurs heures, hier, à la gare Montparnasse. La panne a été réparée dans la soirée, mais la ministre demande au PDG de SNCF Réseau quelles conséquences et quelles mesures il compte tirer de ce nouvel incident que la ministre qualifie d'"inacceptable ". Après la panne, liée à un court-circuit qui avait bloqué la gare trois jours en juillet dernier, cette fois,  c'est donc un bug informatique qui a fait disjoncter le système de signalisation et d'aiguillage.  Explications de Thibault Lefèvre.

Journée cruciale pour le Brexit et Theresa May, pressée de toutes parts : Hier, 30 élus conservateurs ont signé une tribune pour réclamer un Brexit plus radical. Ils veulent notamment revenir sur les droits des expatriés, alors que la question semblait réglée. Ils exercent une nouvelle pression sur Theresa May, alors que la Première ministre britannique doit présenter aujourd'hui les dernières propositions du Royaume Uni pour sortir de l'Union européenne en mars 2019.  Theresa May doit déjeuner à Bruxelles avec Jean-Claude Juncker, le président de la Commission européenne et rencontrer Michel Barnier, le négociateur en chef des 27 pour le Brexit. La Première ministre britannique n’a pas droit à l’erreur,  si elle veut commencer à discuter des futurs accords commerciaux avec l'UE à la fin du mois.  Si un accord semble avoir été trouvé sur l'épineuse question de la note que Londres doit payer à Bruxelles, - 50 ou 60 milliards d'euros-,  il reste encore un grand point d’achoppement dans cette première phase de pourparlers : la frontière irlandaise avec le Royaume Uni.  Reportage et enjeux économiques décryptés à Dublin par Hervé Amoric.

La Corée du Sud et les Etats-Unis ont lancé, ce matin, de vastes exercices militaires aériens : Ces exercices annuels sont les plus importants de leur collaboration à ce jour. Ils se déroulent moins d'une semaine après un nouvel essai de missile de la Corée du Nord qui a ravivé les tensions dans la région. Quelque 12.000 soldats américains se joignent jusqu'à vendredi aux troupes sud-coréennes.

Où en est-on du "spoil system" à la française promis par Emmanuel Macron ? Cette pratique, qui vient des Etats Unis, consiste à remplacer les directeurs d'administrations lors d'un changement de majorité. Le chef de l'Etat a bien annoncé qu'il "passerait en revue les 210 directeurs avant la fin de l'année" mais dans les faits les choses ont déjà bien changé. Explications de Kevin Boderau.

Dix appareils, trois laboratoires photographiques, un par résidence : c'est Emile Zola le photographe qu'une vente aux enchères chez Artcurial propose de découvrir,  ce soir à partir de 19h à Paris : Des centaines de photos et plusieurs appareils ayant appartenu à l'écrivain sont proposés à la vente.  En 1894, à l'âge de 54 ans, l'auteur de Germinal se passionne pour la photographie. Il prendra des milliers de clichés jusqu'à sa mort, huit ans plus tard. Emile Zola était-il aussi doué avec un appareil photo qu'avec sa plume ? Reportage de François-Pierre Noel. Emile Zola, le photographe, c'est aussi un dossier complet à lire ici

Chroniques

7H12
3 min

Le Billet économique

Eurogroupe: quel candidat fédérateur pour les pays de la zone euro ?

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......