LE DIRECT
Emmanuel Macron a commencé sa visite d'Etat en Chine à Xian

Emmanuel Macron a entamé sa visite d'Etat de trois jours en Chine

12 min

Emmanuel Macron a démarré, ce matin, sa visite d'Etat en Chine à Xian, ancienne capitale qui fut le point de départ de la route de la Soie au nord de la Chine, illustrant ainsi son soutien au projet chinois de "Nouvelles routes de la soie" à travers l'Eurasie.

Emmanuel Macron a commencé sa visite d'Etat en Chine à Xian
Emmanuel Macron a commencé sa visite d'Etat en Chine à Xian Crédits : Ludovic MARIN POOL - AFP

Début de la visite d'Etat d'Emmanuel Macron en Chine : Emmanuel Macron a démarré, ce matin, sa visite d'Etat en Chine à Xian, ancienne capitale qui fut le point de départ de la route de la Soie au nord de la Chine. Ce choix a tout pour plaire aux dirigeants chinois car il fait écho au projet pharaonique du président Xi Jinping, qui prévoit une ceinture terrestre via l'Asie centrale et la Russie, ainsi qu'une route maritime vers l'Afrique et l'Europe, via l'océan Indien, avec l'équivalent d'un milliard de dollars pour construire des routes, voies ferrées, ports, dans 65 pays. Le président français poursuivra sa visite d'Etat à Pékin demain et mercredi. La visite d'Emmanuel Macron en Chine a une dimension économique autant que diplomatique. Correspondance de Dominique André.

Les autres titres du journal

De nouvelles manifestations, ce week-end en Iran : Emmanuel Macron s'est entretenu, hier au téléphone, avec Donald Trump, pour évoquer, notamment, la situation en Iran. Les présidents français et américain ont convenu que les vastes manifestations de ces derniers jours, qui ont fait 21 morts et entraîné de nombreuses interpellations dans plusieurs villes du pays, témoignent "de l'incapacité du régime iranien à répondre aux besoins de sa population en raison du détournement des richesses de la nation pour financer le terrorisme et l'extrémisme à l'étranger", explique la Maison blanche. A Téhéran, après un week-end marqué, entre autres, par de nouvelles manifestations pro-régime. La semaine qui s'ouvre ne sera certainement pas  celle du retour à la normale. Précisions de Mariam Pirzadeh, correspondante de France 24, à Téhéran pour France Culture.

Catalogne : Après les fêtes, les tractations reprennent de plus belle entre les indépendantistes catalans pour tenter de trouver une coalition au parlement régional et nommer un chef de l'exécutif.  Le temps presse. Le parlement issu des élections du 21 décembre doit siéger pour la première fois le 17 janvier prochain, mais l'issue des négociations est imprévisible. Correspondance à Madrid de Pierre Chaperon.

Londres dans l'attente d'un nouveau gouvernement :  La Première ministre britannique Theresa May doit procéder aujourd'hui à un remaniement ministériel, alors que les députés retournent à Westminster pour la première session parlementaire de l’année.   Une demi-douzaine de postes ministériels sont à pourvoir, ce qui constitue un casse-tête pour Theresa May, affaiblie en interne et sur la scène européenne, alors même qu'elle doit finir de négocier le Brexit. On y revient dans le journal de 7h30.

Depuis l'arrivée d'Emmanuel Macron à l'Elysée, davantage de migrants sont enfermés, mais ils sont moins à être expulsés : C'est ce que révèle la Cimade, ce matin. L'association d'aide aux migrants se fonde sur des chiffres compilés dans les 4 centres de rétention où elle intervient. Reportage de Philippe Randé. Par ailleurs, les demandes d'asiles ont atteint, l'an dernier, un niveau historique en France avec un peu plus de 100.000 enregistrées l'an dernier, soit une hausse de 17% par rapport à 2016.  Les dossiers déposés par des ressortissants d'Albanie et d'Afrique de l'Ouest,  sont en forte augmentation,  explique Pascal Brice, directeur général de l'Ofpra,  l'Office français de protection des réfugiés et apatrides.

Les dirigeants de la SNCF sont convoqués au ministère des Transports : Le patron de la SNCF, Guillaume Pepy, et le président de SNCF Réseau, Patrick Jeantet, devront s'expliquer sur les incidents à répétition dans les gares françaises. Le gouvernement  réclame des comptes,  après une année  2017 difficile pour la SNCF. Précisions de Claire Flochel.

Hollywood a parlé d'une seule voix, hier soir,  lors de la soirée des Golden Globes  pour appeler à changer la culture sexiste d'Hollywood et à lutter contre les crimes sexuels : La cérémonie a pris une tournure très politique, hier soir, pour récompenser les séries et les films américains. On y revient dans le journal de 7h30.

Chroniques

7H12
3 min

Le Billet économique

La Chine courtisée et redoutée à la fois

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......