LE DIRECT
Photo d'iPhone prise en septembre 20156 à Londres

Apple attaquée de toute part : enquête pour obsolescence programmée ouverte à Paris et deux actionnaires dénoncent l'addiction aux iPhone

12 min

Apple, la première entreprise mondiale en termes de capitalisation boursière, est soupçonnée avoir ralenti les performances d'iPhone, à travers le système de mise à jour. Une enquête est ouverte à Paris. Par ailleurs, des actionnaires dénoncent l'addiction aux iPhone chez les jeunes notamment.

Photo d'iPhone prise en septembre 20156 à Londres
Photo d'iPhone prise en septembre 20156 à Londres Crédits : Jack Taylor / AFP - AFP

C'est déjà une victoire pour l'association de défense des consommateurs HOP pour Halte à l'Obsolescence Programmée,  qui avait porté plainte contre Apple : Le parquet de Paris a ouvert, hier, une enquête préliminaire contre le géant américain pour "tromperie et obsolescence programmée". Apple avait reconnu, le mois dernier,  avoir ralenti  le fonctionnement d'anciens iPhone et avait même présenté ses excuses pour cela. En France, l'obsolescence programmée est un délit passible de deux ans de prison et d'une amende allant jusqu'à 300.000 euros ; montant qui peut être porté à 5% du chiffre d'affaires annuel réalisé en France par la société mise en cause. Que reproche-t-on précisément à Apple ? Alors que la marque à la pomme est par ailleurs poursuivie dans d'autres pays, que risque Apple en France ? Analyse de Catherine Pétillon.

Apple inquiétée en interne, par ailleurs, pour l'addiction des jeunes, notamment, aux iPhone : Jana, un fond activiste de premier plan, et CaISTRS, un des plus importants fonds de pension américain, demandent à la première entreprise mondiale en termes de capitalisation boursière de réfléchir à la mise au point d'un logiciel permettant aux parents de limiter l'utilisation du téléphone de leurs enfants.  Jana et CaISTRS, qui détiennent quelque deux milliards de dollars de titres Apple - soit 0,2% de la capitalisation boursière du groupe - ont également demandé à l'entreprise d'étudier l'impact sur la santé mentale d'une utilisation excessive d'un téléphone. Le groupe californien assure, ce matin, avoir "toujours fait attention aux enfants", en installant, par exemple, depuis 2008, des logiciels sur ses iPhone permettant aux parents de contrôler à quels jeux, films, applications et autres contenus  leurs enfants peuvent avoir accès.  Apple dit, par ailleurs, réfléchir "à la manière dont nos produits sont utilisés et  à l'impact qu'ils ont sur les utilisateurs et leur entourage". Cette addiction a déjà été soulignée par des travaux scientifiques. Précisions d'Eric Chaverou.

Les autres titres du journal 

Exceptionnel face à face entre la Corée du Nord et la Corée du Sud, après les tensions provoquées par les ambitions nucléaires de Pyongyang : Après des mois et des mois de tension diplomatique, de tirs de missiles et d'essais nucléaires nord-coréens, des représentants de Pyongyang et Séoul se retrouvent, pour la première fois depuis 2015,  à une même table pour discuter ensemble.  La Corée du Nord a proposé d'envoyer des athlètes et une délégation de haut rang aux jeux Olympiques d'hiver, qui se tiendront le mois prochain en Corée du Sud.  Séoul propose de son côté des pourparlers militaires et une réunion des familles, divisées entre les deux pays, le mois prochain. Cette initiative assez rare est un cadeau empoisonné selon Théo Clément, chercheur à l'institut d'Asie orientale à Lyon, joint par Marie-Pierre Vérot.

Les ruptures conventionnelles collectives sont "en marche" dans les entreprises : La direction de la chaîne de prêt-à-porter Pimkie a présenté, hier, aux élus du personnel un projet de 208 suppressions de poste,  via des ruptures conventionnelles collectives, prévues par les ordonnances réformant le Code du travail. Des syndicats dénoncent un plan social déguisé. De son côté, le constructeur automobile PSA réunit, les syndicats, aujourd’hui, avant de lancer lancer "courant février" son projet de rupture conventionnelle collective. Sur le site PSA de Poissy, dans les Yvelines, Nasser Madji a rencontré des salariés partagés entre inquiétude et résignation. Reportage.

Chroniques

7H12
3 min

Le Billet économique

Au CES de Las Vegas, les startup françaises arrivent très entourées

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......