LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Journal de 7h00

15 min
À retrouver dans l'émission

JOURNAL DE 7H de Renaud Candelier

Voilà un homme qui concentre en ce moment toutes les attentes désormais même à droite. "Il est l'allié objectif de Nicolas Sarkozy" estime Frédéric Mitterrand. "Il a su créer une dynamique parce qu'il fait des propositions" et "met en relief les insuffisances de François Hollande" pour Nathalie Kosciusko-Morizet. Jean-Luc Mélenchon n'attendait certainement pas autant de soutien de l'UMP Hubert Huertas et c'est un signe clair de l'état des forces à trois semaines du premier tour.

Le candidat du front du gauche prétend pouvoir gagner des voix chez ceux qui n'avaient pas l'intention d'aller voter. C'était l'objet de son déplacement dans une banlieue populaire, hier à Grigny dans l'Essonne. En réponse à cette montée de la gauche radicale François Hollande a appelé hier au vote "utile" lors d'un déplacement à la Réunion. Pour Marine Le Pen, l'analyse est plus simple "Les instituts de sondage disent n'importe quoi et je peux vous dire qu'il va y avoir une grande surprise au premier tour".Quant à Nicolas Sarkozy il s'exprime ce matin dans trois quotidiens de la presse régionale, il précise que les efforts de résorbtion du déficit seront de l'ordre de 115 milliards d'euros dont 75 millairds de réduction des dépenses. Le président-candidat devrait présenter le détail de son programme dans le courant de la semaine. Dans cette même interview Nicolas Sarkozy critique à nouveau un syndicat cette fois la CFDT qui dit-il a "trahi la confiance des salariés" d'Arcelor Mittal à Florange en essayant de casser (s)on siège de campagne.

Eva Joly est toujours hospitalisée depuis une chute dans un escalier hier soir. La candidate écologiste se serait blessée sans gravité son entourage indique qu'elle doit sortir dans la journée.

Le groupe Total attend toujours le feu vert des aurotités britanniques pour entamer le colmatage du puit de gaz en mer du nord. Total travaille toujours sur deux scénarii pour boucher cette fuite. En Birmanie, Aung san Suu Kyi devrait devenir députée à en croire son parti. Les résultats officiels ne sont pas publiés. La ligue pour la démocratie revendique la quais totalité des 44 sièges mis en jeu. La Mali au coeur des préoccupations de la Cédéao. Les Etats d'Afrique de l'ouest se réunissent de nouveau aujourd'hui alors que les rebelles touaregs ont avancé vers le sud et occupent la moitié du pays.

La donne a clairement changé en Egypte dans la perspective de la présidentielle. Et les frères musulmans n'échappent pas au principe des promesses non tenues. Les vainqueurs des législatives s'étaient engagés ne pas présenter de candidat à la présidence. C'est pourtant chose faite en la personne Khaïrat al Chater, l'idéologue des frères qui aura son bulletin pour le premier tour, les23 et 24 mai prochains.

Pendant que la diplomatie patine... les combats les poursuivent en Syrie, où l'opposition a décompté 70 morts pour la seule journée d'hier. Parmi eux 12 seraient des civils, tués sous les bombardements ou par des tireurs isolés dans la ville de Homs. Pour autant la pression internationales s'est-elle accrue ? Non. Au contraire, la réunion du groupe dit .. "des amis de la Syrie".. composée de 70 pays, en majorité occidentaux, ainsi que des pays du golfe persique... n'a débouché sur aucune décision ou même déclaration forte. ... toujours pas de rupture franche avec Damas pour la plupart des pays... mais une reconnaissance du CNS comme "seul représentant du peuple syrien".

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......