LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Alep, en Syrie

La Russie, alliée de Damas, impose son calendrier et annonce une suspension de l'offensive menée avec à Alep

12 min

La Russie annonce la suspension de ses raids aériens et des tirs d'artillerie pro-régime sur les quartiers rebelles d'Alep. Moscou, qui soutient le régime de Bachar al-Assad en Syrie, propose d'assurer l'évacuation de milliers de civils pris au piège des violences.

Alep, en Syrie
Alep, en Syrie Crédits : SIMON MALFATTO LAURENCE SAUBADU KUN TIAN / AFP - AFP

Suspension des combats à Alep : Plus de raids aériens ni de tirs d'artillerie sur les quartiers rebelles d'Alep, la métropole du nord de la Syrie. C'est la promesse de la Russie, alliée-clé du régime de Bachar al-Assad en Syrie. Cette suspension des combats est censée assurer l'évacuation de milliers de civils pris au piège des violences. Moscou impose son propre calendrier, quelques jours après posé un veto, au conseil de sécurité de l'ONU, sur un cessez-le-feu. L'Observatoire syrien des droits de l'Homme fait, lui, état, de combats sporadiques à Alep-Est, où 18 civils, au moins, ont été tués hier. De leur côté, les Casques Blancs, ces secouristes qui interviennent, au péril de leur vie, dans les quartiers rebelles, appellent une nouvelle fois la communauté internationale à les protéger face à l'avancée rapide des forces pro-régime. Les forces loyalistes assimilent les Casques blancs à des insurgés. Leurs ambulances ou les hôpitaux sont pris pour cibles depuis des semaines. Reportage de notre envoyée spéciale, Valérie Crova, dans le quartier de Sakhour, repris en début de semaine par l’armée syrienne.

La présidente de Corée du Sud bientôt destituée ? Park Geun-Hye pourrait devenir la première dirigeante de Corée du Sud à être révoquée depuis l'avènement d'un régime démocratique en 1987. La présidente affronte une motion de destitution, aujourd'hui au parlement sud-coréen. Elle est accusée de violations de la Constitution, de corruption et d’abus de pouvoir, selon la motion déposée par les députés de l’opposition. Une incertitude : pour atteindre les 2/3 des voix nécessaires à une destitution, les partis d’opposition ont besoin d’au moins 29 voix venues du parti conservateur au pouvoir. Des députés observés de très près par la population qui a manifesté en nombre ces derniers semaines. Correspondance à Séoul de Frédéric Ojardias.

Circulation alternée à Lyon, Villeurbanne et en région parisienne : Pour la première fois, Lyon et Villeurbanne vont pratiquer la mesure de la circulation alternée aujourd'hui. Les véhicules aux plaques impaires seront autorisés à rouler en ce 9 décembre. Même chose à Paris et dans les 22 communes de la petite couronne pour la quatrième journée consécutive. Une mesure pour éviter d'ajouter encore plus de particules dans un air déjà bien chargé en poussière. Mais cela ne rattrapera pas plus de trente ans d'inaction sur la qualité de l'air. Précisions d'Anne-Laure Barral.

"La primaire de la gauche ça n'est pas open bar" : Jean-Christophe Cambadélis, le premier secrétaire du PS veut mettre de l'ordre, pour inciter Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon à se présenter au scrutin des 22 et 29 janvier prochains. Une chasse aux "petits partis" et aux "petits candidats"qui a du mal à passer. Analyse de Ludovic Piedtenu.

"Cartooning for peace" fête ses 10 ans : L'association créée par le dessinateur Plantu défend la liberté d'expression. Des coups de crayon pour engager la réflexion et le dialogue partout dans le monde. Exposition inaugurée, hier, à l'Hôtel de Ville de Paris. Nadine Esptain a rencontré Plantu pour France Culture.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......