LE DIRECT

L'Allemagne bloque-t-elle les projets européens ?

11 min
À retrouver dans l'émission

JOURNAL DE 7H de Renaud Candelier

Le mariage à trois n'a pas eu lieu.Une fois de plus les intérêt nationaux l'ont emporté sur la convergence européenne. L'échec de la fusion EADS -BAE Systems est d'abord politique. La France et la Grande-Bretagne s'étaient mis d'accord aux dépens de l'Allemagne qui a insisté jusqu'au bout pour obtenir le siège du futur géant de l'aéronautique et des garanties pour l'emploi des 50.000 salariés.Et d'après de sources proches du dossier, la chancelière se serait en personne opposée aux conditions de cette fusion. Les élections législatives doivent avoir lieu l'année prochaine en Allemagne. C'est aussi pour des raisons de politique intérieure que Berlin est réticent à l'Union Bancaire souhaitée par la commission. Et hier, François Hollande en présence du chef du gouvernement espagnol s'est permis un rappel à l'ordre destiné à Angela Merkel: "Il n'y a aucune raison que ce qui a été décidé en juin ne soit pas mis en oeuvre en décembre".

En France, les patrons sont plus inquiets encore plus qu'en 2009. Actuellement seul un quart d'entre eux envisage d'investir dans les mois qui viennent.L'inquiétude profonde des enseignants de Seine Saint Denis.Chaque jour plusieurs dizaines de classes n'ont pas d'instituteur faute de remplaçants.Les syndicats appellent à manifester aujourd'hui à Paris.Des filles qui ne peuvent plus sortir de chez elles par peur d'aller à l'école.C'est le sort de nombreuses petites pakistanaises et afghanes. Nous y revenons en cette journée internationale des filles décrétée par l'ONU.

eads
eads Crédits : Radio France
L'équipe
À venir dans ... secondes ...par......