LE DIRECT
Marine Le Pen, invitée au 20h de France 2, hier soir avec David Pujadas

Le FN, devenu un parti comme les autres ?

12 min

La présence de Marine Le Pen, aux côtés de François Hollande et d'Emmanuel Macron pour l'hommage national au policier tué la semaine dernière, et les difficultés des LR et de la France Insoumise de se positionner par rapport à la candidate FN, sont-ils le signe d'une banalisation du FN ?

Marine Le Pen, invitée au 20h de France 2, hier soir avec David Pujadas
Marine Le Pen, invitée au 20h de France 2, hier soir avec David Pujadas Crédits : Patrick KOVARIK / AFP - AFP

Marine Le Pen se met en congé de la présidence du Front National : La candidate du FN qui a recueilli 21,3% des voix, au 1er tour de l'élection présidentielle, dimanche, derrière Emmanuel Macron et ses 24,01% des suffrages, Marine Le Pen, également distancée dans les sondages, avec 40% d'intentions de vote au second tour, entend se placer, désormais, "au-dessus des considérations partisanes". Invitée du 20h de France 2, hier, la candidate du FN l'a répété : elle peut créer la surprise dans 12 jours. EXTRAIT du JT de France 2, hier soir. La candidate du Front national a appelé les électeurs de Nicolas Dupont-Aignan, 1,6 million de personnes à voter pour elle le 7 mai prochain. Mais le candidat de Debout la France fait, lui, durer le suspense. Pas de consigne devote, pour l'instant, pour ses 4,7% des voix de dimanche.

Le parti Les Républicains appelle finalement "à faire barrage au Front National", en précisant que "l'abstention n'est pas une solution", mais le bureau politique d'hier soir n'incite surtout pas les électeurs de droite à voter Macron. REPORTAGE COMPLET dans le journal de 7h30, avec le Choix de la rédaction signé Stéphane Robert. Marine Le Pen, n'a eu qu'un appel au vote en sa faveur : celui de Christine Boutin, l'ancienne présidente du Parti chrétien-démocrate, par volonté, dit-elle, d'"affaiblir" Emmanuel Macron. Quant à Sens commun, mouvement issu de la Manif pour tous, ou Jacques Myard, député LR souverainiste, ils sont dans le "ni-ni", ni Le Pen ni Macron.

Lui est toujours En Marche!, en déplacement, demain, sur les terres déjà labourées par Marine Le Pen : Emmanuel Macron se rendra, ce mercredi, dans les Hauts de France, où la candidate du FN est arrivée en tête, dimanche. Meeting demain soir dans le Pas-de-Calais, à Arras, et possible rencontre avec les salariés Whirlpool, à Amiens, dans l'usine de sèche-linge, promise à la fermeture par la direction du géant américain, à cause d'une délocalisation en Pologne. Une soixantaine de salariés bloquent, d'ailleurs, depuis hier, l'entrée poids lourd et la production du site. La CFDT dit avoir reçu un appel de l'équipe Macron pour venir cette semaine.

Emmanuel Macron a reçu, hier, de nouveaux soutiens : 160 "hollandais", des ministres comme Stéphane Le Foll, Michel Sapin, Myriam El Khomri, des parlementaires et des responsables locaux, appellent à voter pour le candidat d'En Marche!, dans une tribune publiée hier soir sur le site du Monde où ils défendent le bilan du quinquennat et leur "culture sociale-démocrate". Cette tribune fait écho à l'appel lancé directement, hier, par le chef de l'Etat lui-même, à voter pour son ancien ministre de l'Economie. François Hollande appelle à voter pour Emmanuel Macron pour faire barrage au FN. EXTRAIT. François Hollande invite Emmanuel Macron et Marine Le Pen à l'hommage national, rendu à Xavier Jugelé, ce policier de 37 ans qui a été tué jeudi dernier, dans un attentat sur les Champs-Élysées. Hommage rendu dès 11h, à la Préfecture de police à Paris.

Le FN banalisé, notamment par la présence de Marine Le Pen et d'Emmanuel Macron près du chef de l'Etat ce matin ? Cérémonie républicaine, oblige, les 2 prétendants à l'Elysée se tiendront, ce matin, au côté de celui qui est encore président de la République, pour l'hommage national rendu au policier tué la semaine dernière. Cette présence de Marine Le Pen aux côtés de François Hollande et d'Emmanuel Macron, ce matin, ainsi que la difficulté de certains partis - Les Républicains ou la France Insoumise, de se positionner par rapport à la candidate du FN, ou encore la moindre mobilisation dans les manifestations anti-FN, banaliserait, presque, le parti nationaliste. Analyse de Stéphane Robert.

Comment les voix en faveur de Jean-Luc Mélenchon vont-elles se répartir au 2d tour de la présidentielle ? Pas de consigne de vote pour l'instant, ce n'est pas au leader de la France Insoumise de décider, mais aux 450.000 militants de donner leur avis, à partir d'aujourd'hui, sur la plateforme jlm2017.fr . Le report de voix s'annonce compliqué, notamment sur une terre de contestation comme Rennes, où Jean-Luc Mélenchon est arrivé, dimanche, en 2e position derrière Emmanuel Macron avec près de 26% des voix, au-dessus de sa moyenne nationale. Reportage de Béatrice Dugué. Certains militants rennais se réunissent ce soir, précisément pour débattre de l’attitude à adopter lors du second tour de la présidentielle.

Le fameux porte-avion américain Carl Vinson devrait arriver dans les prochains jours dans la péninsule coréenne : L’administration Trump espère, avec cette démonstration de force, dissuader le régime de Pyongyang de se livrer à un tir de missile balistique à longue portée ou à un sixième essai nucléaire. Inquiet face à la montée dans la région, le président chinois Xi Jinping a appelé hier à la "retenue". A Séoul, la population garde son calme. Correspondance de Frédéric Ojardias, à suivre dans le journal de 7h30.

C'est une première, en Syrie : des forces arabo-kurdes ont pénétré, hier, à Tabqa, un verrou clé en direction du principal fief du groupe Etat islamique en Syrie, et objectif ultime de ces combattants appuyés dans les airs par une coalition internationale antijihadistes dirigée par les Etats-Unis et au sol par des conseillers militaires américains. Selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme, les FDS "sont entrées pour la première fois à Tabqa qu'elles encerclent de toutes parts. Elles ont pris le contrôle de plusieurs positions dans le sud et avancent à la périphérie ouest". Dans un communiqué posté en ligne, les FDS ont annoncé avoir pris des positions de l'EI dans le sud et l'ouest de ce fief djihadiste, situé à 55 km au sud-ouest de Raqa.

L'Arabie saoudite entre, pour 4 ans, dans la commission de la défense des droits des femmes de l'ONU, alors que les saoudiennes n'ont quasiment aucun droit chez elles : Précisions de Nadine Epstain.

Une troisième personne est morte, hier, lors des manifestations au Venezuela contre le président socialiste Nicolas Maduro : L'opposition reste mobilisée et appelle à une nouvelle manifestation, demain, en faveur d'élections générales anticipées, l'objectif central de près d'un mois de mobilisations au cours desquelles 24 personnes ont été tuées.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......