LE DIRECT

Le surcoût du nucléaire

12 min
À retrouver dans l'émission

Le nucléaire a un coût. Et c'est ce coût pour la sécurité des installations qu'a révélé hier l'autorité de sureté nucléaire. Elle préconise de travaux afin de renforcer la "robustesse" des centrales où comment dire qu'elles ne sont pas "fragiles", mais que des améliorations sont nécessaires. Eric Besson assure que sur 10 années de travaux le surcoût pour le consommateurs serait de "de 2%" par an. Le ministre de l'industrie réunira lundi prochain les principaux acteurs de la filière pour définir un calendrier d'action. Car les préconisations de l'ASN seront suivies par le gouvernement sans questionnement sur le cout du nucléaire. Investir dans la sécurité ou dans la transition énergétique... voilà le débat que Greenpeace veut alimenter. L'organisation va présenter une "contre-expertise" sur le cout de l'énergie nucléaire le 16 janvier.

Comment faire baisser le chômage avant la présidentielle ? En jouant sur les contrats aidés. C'est ce qui ressort de la circulaire que vient de transmettre le ministère du travail. Le nombre de contrats aidés ne va augmenter car il a été décidé en fin d'année mais sur 340.000 contrats prévus en 2012 plus des deux tiers devront être conclus avant le mois de juin. Le gouvernement vise en particulier l'éducation nationale qui va bénéficier de 10.000 emplois-aidés supplémentaires.

Les 880 salariés de Seafrance ne sont pas plus avancés car de nombreuses questions demeurent. Hier le tribunal de commerce de Paris a repoussé l'audience à lundi prochain afin de laisser le temps aux salariés de peaufiner le volet financier du projet. Sauf que la SNCF, propriétaire de Seafrance, n'a toujours pas précisé le montant des indemnités qu'elle verserait aux salariés. Des salariés dont on sait encore moins combien seraient prêts à investir dans la future société coopérative.Sur le plan politique, hier soir, François Hollande a regretté qu'il n'y ait pas "d'intervention directe" de l'Etat à travers le fonds stratégique d'investissement. Où comment relancer le débat sur le caractère "opportuniste" de l'intervention de Nicolas Sarkozy dans ce dossier.

"Avant l'élection" promet Valérie Pécresse au sujet de la TVA sociale présentée comme une solution pour créer de l'emploi. Avant la présidentielle, le calendrier parlementaire le permet tout justeet surtout une partie de la droite y est clairement opposée dans les Echos ce matin, Alain Madelin explique "qu'aucun des arguments avancés ne tient la route" et que Nicolas Sarkozy se ferait ainsi "le président de la diminution du pouvoir d'achat".

Contre le fichage des syndicalistes. Voilà le combat dans lequel s'est lancé Xavier Mathieu délégué CGT ancien salarié de Continental à Clairoix dans l'Oise. il est jugé aujourd'hui en appel à Amiens, pour avoir refusé un prélèvement ADN à la suite du saccage de la sous-préfecture de Compiègne en 2009. Il appelle les "présidentiables de gauche" à exiger "la fin du harcèlement judiciaire contre ceux qui défendent leurs droits".

Le début des primaires républicaines dans l'Iowa avec un premier resultat qui donne deux gagnants de ce premier "caucus". Mitt Romney et Rick Santorum crédités tous les deux de 25 % des voix. Romney le modéré et Santorum le religieux devancent .. Ron Paul... qui recueillerait quand même plus de 20% des voix. Quant au gouverneur du Texas, Rick Perry, encore favori il y a quelques mois, il arrive cinquième et envisage de remettre en question sa candidature.

L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......