LE DIRECT
Prochaines étapes de la réforme du Code du travail

Les routiers entrent dans la mobilisation contre la réforme du Code du travail, en cette semaine sociale chargée

12 min

"Moins de sécurité, plus de précarité" : c'est ce que craignent les syndictas de transport routier avec la réforme du Code du Travail. La CFDT Transports et la CFTC sont les premiers syndicats, cette semaine, à manifester contre les ordonnances du gouvernement.

Prochaines étapes de la réforme du Code du travail
Prochaines étapes de la réforme du Code du travail Crédits : Laurence SAUBADU, Lucie AUBOURG AFP - AFP

Les routiers ouvrent le bal d'une semaine très sociale : Avant l'adoption, en Conseil des ministres, des ordonnances visant à réformer le Code du Travail, avant la mobilisation de jeudi à l'appel de la CGT, et avant la mobilisation, samedi, de la France insoumise, les routiers se rassemblent, ce matin, dans plusieurs villes de France, à Paris notamment, devant le ministère du Travail, où les syndicats, CFDT et CFTC, espèrent présenter leurs doléances. Pas encore de blocage, mais distribution de tracts, pour alerter sur l'avenir des métiers du transport routier, une branche qui compte 670.000 salariés. La profession serait particulièrement touchée, expliquent la CFDT et la CFTC, par les ordonnances du gouvernement. Reportage de Lucas Valdenaire.

Nicolas Hulot
Nicolas Hulot Crédits : Julien Mattia / NurPhoto - AFP

Nicolas Hulot détaille, ce matin, dans les pages de Libération, les premières mesures concrètes du "plan Climat" : Alors que les Assises de la mobilité s'ouvrent demain, à Paris, le ministre de la Transition écologique propose d'étendre la prime à la casse, - à la conversion des véhicules-, à tous les Français propriétaires de véhicules essence d'avant 1997 ou diesel d'avant 2001, mais aussi pour acheter des véhicules d'occasion qui portent une vignette Crit'Air 0 à 2. La prime irait de 500 à 2.500 euros. Autres mesures : un chèque énergie pour permettre à 4 millions de ménages aux revenus très bas de payer leur facture d'électricité, de gaz, fioul, bois, avec 200 euros par an, en moyenne ; coup de pouce, également pour passer d'une chaudière au fioul, très polluante, aux énergies renouvelables, comme le bois ou les pompes à chaleur, et puis le crédit d'impôt, qui permet de financer des travaux d'isolation, pourrait être transformé en prime, d'ici 2019. Cette prime serait versée dès la fin des travaux.

Le montant de la pension de retraite de base augmentera de 0,8% le 1er octobre prochain, indique le journal Les Echos. Rien, en revanche pour les retraites complémentaires, gelées pour la quatrième année consécutive.

La PMA
La PMA Crédits : Paul DEFOSSEUX, Paz PIZARRO / AFP - AFP

Agenda social et environnemental constituent les priorités du gouvernement, mais qu'en est-il du sociétal, de l'élargissement de la PMA ? Hier le ministre de l'intérieur Gérard Collomb, n°2 du gouvernement, a déclaré qu'il était plus urgent de s'attaquer au chômage en France que d'ouvrir à toutes les femmes la PMA, la procréation médicalement assistée, alors que Marlène Schiappa, secrétaire d'Etat chargée de l'égalité entre les femmes et les hommes, avait confirmé, la semaine dernière, la promesse de campagne du candidat Macron d'élargir la PMA à toutes les femmes (lesbiennes, seules), dès 2018. Comment va donc s'inscrire la PMA dans ce début de quinquennat Macron, sans raviver un foyer de contestation, avec la manif pour tous, qui espérait, ce week-end, lors de son université d'été, dans l'Essonne, rebondir après la légalisation du mariage homosexuel ? Analyse de Ludovic Piedtenu.

La rentrée des députés de La République en Marche : Ils se retrouvent aujourd'hui et demain aux Docks d'Aubervilliers, dans le nord de Paris, pour "brainstormer", comme disent les macronistes, en clair, pour réfléchir, mais aussi créer un esprit de groupe, ou encore apprendre à répondre aux médias, avant le retour dans l'hémicycle. La session parlementaire ne reprend que lundi prochain.

Les radicaux de droite et de gauche veulent s'unir pour "peser" davantage dans le paysage politique : Les militants des deux familles radicales, le PR et le PRG, se sont retrouvés ce week-end à Montpellier pour des universités d'été communes, premier acte public d'une réunification qui devrait être entérinée lors d'un Congrès à Paris les 9 et 10 décembre prochains, une date emblématique des combats des radicaux, puisque c'est le 9 décembre 1905 qu'a été adoptée la loi sur la laïcité.

Alors que La Guadeloupe a été placée en "alerte rouge cyclonique" à partir de midi (heure locale), vigilance orange pour la Martinique avant le passage de l'ouragan Maria, le retour à la normale sur Saint Martin et Saint Barthélémy passe par un retour à l’école : Près de deux semaines après le passage de l’Ouragan Irma, il est difficile de parler de véritable rentrée scolaire, ce lundi, mais plutôt d’un accueil qui va s’échelonner sur toute la semaine. Reportage de notre envoyée spéciale Béatrice Dugué. Dans le journal de 7h30, nous reviendrons sur la rentrée universitaire en métropole, avec des filières surchargées.

Au Royaume-Uni, deux jeunes de 18 et 21 ans sont toujours en garde à vue : Ils ont été arrêtés ce week-end, par la brigade anti-terroriste, et sont soupçonnés d’avoir participé à l’organisation de l’attentat qui a fait 30 blessés dans le métro, vendredi, à la station de Parsons Green, au coeur de ce quartier aisé du sud-ouest de Londres. Après deux jours d’alerte maximum, le niveau de menace est redescendu d’un cran, a indiqué la ministre de l’Intérieur Amber Rudd. Précisions, à Londres d'Antoine Giniaux.

Les présidents Emmanuel Macron et Donald Trump très attendus, pour leur première participation à l'Assemblée générale des Nations unies : Emmanuel Macron arrive aujourd'hui à New York pour participer à la 72e Assemblée générale de l'ONU. A l'ordre du jour, le réchauffement climatique mais aussi surtout sur les grandes crises internationales comme la guerre en Syrie. Dans ce dernier dossier, Emmanuel Macron, qui se veut réaliste et pragmatique, veut réintroduire la France dans le jeu diplomatique. Mais pour cela, il devra convaincre Donald Trump qu'il rencontrera dès son arrivée à New York. C'est la première fois que le président américain prendra la parole à la tribune des Nations unies. Ses annonces en matière de politique étrangère sont également très attendues. Correspondance de Grégory Philipps.

Chroniques

7H12
2 min

Le Billet économique

Les notaires dans le vent des mutations

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......