LE DIRECT
Les journalistes Christophe Jakubyszyn et Nathalie Saint-Cricq sur le plateau du débat télévisé où Marine Le Pen et Emmanuel Macron vont s'affronter, ce soir

L'Europe, toile de fond idéologique et ligne de fracture visible, ce soir, dans le seul débat télévisé de l'entre-deux-tours entre Marine Le Pen et Emmanuel Macron

11 min

Protectionnisme ou libre-échange, la politique migratoire aux frontières de l'Europe : voici quelques thèmes autour desquels Marine Le Pen et Emmanuel Macron vont s'affronter, à partir de 21h sur TF1 et France 2, dans l'unique débat télévisé avant le 2d tour de la présidentielle dimanche.

Les journalistes Christophe Jakubyszyn et Nathalie Saint-Cricq sur le plateau du débat télévisé où Marine Le Pen et Emmanuel Macron vont s'affronter, ce soir
Les journalistes Christophe Jakubyszyn et Nathalie Saint-Cricq sur le plateau du débat télévisé où Marine Le Pen et Emmanuel Macron vont s'affronter, ce soir Crédits : Eric FEFERBERG POOL AFP - AFP

Demandez le programme !...sur l'Europe, ligne de fracture, ce soir lors du débat entre les deux prétendants à l'Elysée : Depuis le 23 avril, ils se sont affrontés par meetings ou interviews interposés. Place, au face-à-face, ce soir, entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen, pour l'unique débat télévisé de l'entre-deux-tours, à partir de 21h, sur France 2 et TF1. L'Elysée sera en arrière-plan du décor (couleur champagne, comme en 2012) et l'Europe servira de toile de fond idéologique et de ligne de fracture entre les deux candidats qualifiés au second tour de la présidentielle. L'Europe doit "protéger" selon Emmanuel Macron, on doit "se libérer" de l'Europe répond Marine Le Pen, en tête de son programme. ANALYSE d'Eric Biégala, dans le cadre de nos comparatifs quotidiens sur les programmes des deux candidats qualifiés au 2d tour. Par ailleurs, "Union européenne : 5 points qui opposent Marine Le Pen et Emmanuel Macron", c'est un dossier à approfondir ICI.

Deux dossiers européens méritent des éclaircissements de la part des deux qualifiés au 2d tour de la présidentielle : la sortie de la zone euro pour Marine Le Pen, et le CETA, l'accord de libre échange UE- Canada pour Emmanuel Macron. Ce sera le thème du billet éco de Marie Viennot à la fin de ce journal.

Marine Le Pen et l'Europe : une question politique, une affaire judiciaire aussi. La demande de levée de l'immunité parlementaire de Marine Le Pen sera examinée aujourd'hui par la commission des affaires juridiques du parlement européen. Les juges français cherchent à déterminer si le Front national a mis en place un système pour rémunérer ses permanents ou des cadres avec des fonds publics européens, en les faisant salarier comme assistants de ses eurodéputés. Des juges français, qui ont demandé, donc, au Parlement européen de lever l'immunité de Marine Le Pen, qui avait refusé de se rendre à une convocation où elle risquait une mise en examen pour abus de confiance le 10 mars dernier. Cette procédure n'en est qu'à son début et l'examen de la demande de la justice française prendra plusieurs mois. PRÉCISIONS de Marie-Pierre Vérot.

La France Insoumise boude Emmanuel Macron : Les deux tiers des adhérents de la France Insoumise ont préféré l'abstention ou le vote blanc plutôt que de voter pour Emmanuel Macron, dimanche prochain, au second tour de la présidentielle. C'est le résultat de la consultation en ligne, lancée la semaine dernière auprès de 243.000 personnes et publié hier. Cela confirme encore l'incertitude pour le scrutin du 7 mai prochain. ANALYSE de Sophie Delpont.

Après la course à l'Elysée, François Baroin mènera la bataille pour les législatives, pour le parti Les Républicains : Le président de l'Association des maires de France et sénateur-maire LR de Troyes, dans l'Aube, conduira la campagne de la droite pour les élections des 11 et 18 juin prochains.

François Fillon porte plainte contre le Canard Enchaîné sur les articles concernant les emplois présumés fictifs de sa famille : Le candidat malheureux au premier tour de la présidentielle n'attaque qu'une petite partie des faits évoqués par le Canard sur les emplois possiblement fictifs de son épouse, en l'occurence, son premier emploi "public"à l'âge de 25 ans, à en croire l'hebdomadaire satirique. François Fillon se fonde sur l'article L.97 du Code électoral qui réprime "la propagation de fausses nouvelles ou de bruits calomnieux ayant pour effet de détourner les suffrages". Cette infraction est passible d'un an d'emprisonnement et de 15.000 euros d'amende.

Au moins 1.900 postes supprimés partout en France chez Engie, dans les 3 prochaines années ? Cette information de la CGT n'a pas encore été confirmée par la direction. Mais toujours selon le syndicat, une partie de l'activité "relations -clientèle" pour les particuliers serait délocalisée, vers des pays à moindre coût de main d'oeuvre, au Maroc, à l'île Maurice ou encore au Portugal. PRÉCISIONS A SUIVRE dans le JOURNAL de 7h30.

Deux mois et demi après avoir reçu son "ami" Benjamin Netanyahu, Donald Trump accueille, aujourd'hui, à la Maison Blanche le président de l'autorité palestinienne Mahmoud Abbas : Espoir, encore ténu, de relancer les négociations de paix entre Israéliens et Palestiniens. Mais sur le terrain, la confiance est au plus bas et la strategie americaine, difficilement lisible. Si Donald Trump a pris ses distances avec la solution à deux Etats, référence de la communauté internationale depuis des décennies, le président des Etats-Unis a aussi appelé à la "retenue" sur l'expansion des colonies israéliennes dans les Territoires palestiniens occupés. On y revient dans le journal de 7h30.

En Syrie, plus de 45 personnes sont mortes, hier, dans l'attaque menée par le groupe Etat islamique contre un camp de réfugiés irakiens et de déplacés syriens : Cet attentat-suicide a été mené dans le nord-est de la Syrie, dans la province d'Hassaké. PRECISIONS de Laure Stephan, notre correspondante dans la région, alors que le conflit syrien est au cœur d’un nouveau round de pourparlers entre les représentants du régime et des rebelles. Des négociations s’ouvrent aujourd'hui à Astana, la capitale du Kazakhstan. Plusieurs rencontres, parrainées par la Turquie et la Russie, depuis janvier, n’ont permis aucune percée.

Mort du dessinateur Jidéhem, complice pendant des années de Franquin sur les séries Gaston Lagaffe, ainsi que Spirou et Fantasio : L'auteur belge de bande dessinée Jidéhem est mort, dimanche, à l'âge de 81 ans. C'est ce qu'ont annoncé, hier, les éditions Dupuis. "Les chroniques de starter", la série policière "Ginger", "Sophie" figurent aussi parmi les oeuvres les plus connues de Jidéhem, dont le véritable nom, Jean De Mesmaeker, revenait au fil des gags de Gaston Lagaffe, servant au célèbre "homme aux contrats" (jamais signés) M.De Mesmaeker. PORTRAIT à suivre dans le journal de 7h30.

À venir dans ... secondes ...par......