LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

L'UE refuse d'accorder une protection temporaire aux réfugiés Libyens

12 min
À retrouver dans l'émission

Une nouvelle centrale nucléaire au Japon a connu un accident après le séisme survenu hier soir dans le nord-est de l'archipel. Il s'agit de la centrale d'Onagawa. Il y a eu des fuites d'eau dans les piscines de refroidissement de 3 réacteurs. La centrale d'Onagawa, est à l'arrêt depuis le 11 mars.

Alors que plusieurs pays de l'Union européenne sont engagés militairement en Libye, hier, les 27 ont refusé d'accorder aux Libyens qui fuient les combats un statut exceptionnel de protection . Une réunion des ambassadeurs de l'UE s'est tenue hier, aucun pays n'a demandé l'activation de la cette procédure mise en place en 2001, mais jamais utilisée.

Face aux quelques milliers de migrants, qu'ils viennent de Libye ou de Tunisie , l'heure est plutôt aux petits règlements de compte internes. L'Italie a octroyé des permis de séjour temporaires, censés autoriser les déplacements dans l'espace Schengen, en clair autoriser ceux qui le veulent à gagner la France. Mais Paris n'est pas de cet avis. Pour circuler, la France estime qu'il faut à minima un passeport, un titre de voyage, des ressources minimum et justifier du but de son voyage. Le ministre français de l'intérieur et son homologue italien doivent se rencontrer aujourd'hui à Milan, avant une réunion de tous les ministres de l'intérieur de l'Union . Ce sera lundi à Luxembourg.

Pendant ce temps, la rebellion libyenne après avoir accusé l'OTAN de ne pas l'aider suffisamment dénonce la bavure commise hier: 3 personnes ont été tuées lors d'un bombardement occidental dans la région de Bréga. Il y a eu 14 blessés et 6 personnes portées disparues. A Ajdabiah, les civils fuient en direction de Benghazi. De son côté la Turquie prépare un plan de paix pour la Libye. Il comprendrait un cessez-le-feu et un retrait des forces de loyalistes de certaines villes.

Alassane Ouattara s'est exprimé à la télévision ivoirienne hier soir. Une allocation solennelle à la nation durant laquelle il a annoncé que la résidence de Laurent Gbagbo était entourée par ses forces. Il s'est engagé à assurer la sécurité de la population.

Rassurez-vous il n'y a aucun risque de contagion". C'est en somme ce que dit l'Espagne au lendemain d'un appel à l'aide financière lancée par le Portugal avec comme un goût de déjà entendu. Dans les faits, aucun acteur, de la comission européenne aux marchés financiers ne donne pas de signes d'inquiétude. C'est aujourdhui que la demande officielle de Lisbonne sera déposée à Bruxelles.

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......