LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Najat Vallaud-Belkacem déjà chahutée pour sa dernière rentrée du quinquennat

12 min

La ministre de l'Education nationale va tenter, ce matin, de défendre les réformes engagées par le gouvernement, à trois jours de la rentrée et à huit mois de la présidentielle.

Rentrée à hauts risques pour Najat Vallat-Belkacem : Alors que 12 millions d'élèves et 860.000 enseignants s'apprêtent à repartir sur les bancs de l'école jeudi, l'heure de la rentrée a déjà sonné pour la ministre de l'Education, Najat Vallaud-Belkacem. Elle tient ce matin la traditionnelle conférence de presse de rentrée qui également la dernière du quinquennat Hollande. La ministre veut défendre l'entrée en vigueur des nouveaux programmes du CP à la 3e et de la réforme du collège. Mais cette réforme ne passe toujours pas auprès de l'intersyndicale du second degré qui appelle à la grève le 8 septembre prochain. Les créations de postes, 60.000 en 5 ans, promises par le candidat Hollande en 2012, sont un autre motif de déception pour les enseignants. Reportage d'Hakim Kasmi.

François Fillon dans la bataille de la primaire :  L'ancien Premier ministre a livré une charge virulente, hier, pour sa rentrée politique dans son fief de Sablé-sur-Sarthe. Celui qui n'arrive qu'en quatrième position des intentions de vote à la primaire de la droite et du centre (derrière Alain Juppé, Nicolas Sarkozy et Bruno Le Maire) a désigné l'ancien chef de l'Etat, comme son principal adversaire.  Reportage de Christine Moncla.

Turquie / Syrie : Des dizaines de personnes ont été tuées lors de bombardements de l'armée turque dans le nord de la Syrie. Ankara évoque la mort de combattants kurdes, une ONG parle, elle, de victimes civiles. Mais dans un discours prononcé hier, à Gaziantep, dans le sud-est de la Turquie, le président Erdogan a affiché sa détermination face au groupe Etat Islamique mais aussi et surtout face aux combattants kurdes.   Correspondance à Istanbul d'Alexandre Billette.

Echec du traité de libre-échange transatlantique ? Européens et Américains sont-ils sur le point d'abandonner le projet de TTIP, le traité de libre-échange transatlantique, également connu sous l'acronyme de TAFTA ? A en croire Sigmar Gabriel, vice-chancelier allemand et ministre de l'Economie d'Angela Merkel, «les négociations ont de facto échoué ». Analyse de Pierre Bénazet, à Bruxelles pour France Culture.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......