LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Pic de pollution hivernal inédit depuis dix ans, circulation alternée reconduite en région parisienne ce jeudi 8 décembre

Pic de pollution hivernal inédit depuis 10 ans, circulation alternée reconduite en région parisienne

13 min

Pour la troisième journée consécutive, la circulation alternée est reconduite, aujourd'hui, dans la région parisienne. Seules les voitures paires sont autorisées à rouler, sauf dérogation. Les autorités appellent au civisme pour aider à réduire ce pic de pollution hivernal inédit depuis dix ans.

Pic de pollution hivernal inédit depuis dix ans, circulation alternée reconduite en région parisienne ce jeudi 8 décembre
Pic de pollution hivernal inédit depuis dix ans, circulation alternée reconduite en région parisienne ce jeudi 8 décembre Crédits : Sophie RAMIS Alain BOMMENEL Thomas SAINT-CRICQ AFP - AFP

Pollution persistante, circulation alternée : Les voitures impaires doivent rester au garage aujourd'hui. En ce 8 décembre, seules les voitures avec un numéro pair sur la plaque d'immatriculation, pourront circuler à Paris et dans 22 communes de la petite couronne. Circulation alternée pour la troisième journée consécutive. Même dispositif demain à Lyon et Villeurbanne, et là, c'est une première. Signe que la pollution aux particules persiste. Ces poussières en suspension noircissent les façades et provoquent, surtout, affections respiratoires et cancers. Ces émissions sont en recrudescence, liées surtout au chauffage au bois et au trafic, conjuguée à une météo favorable à leur maintien près du sol. Ce pic de pollution que subit la région parisienne est le plus intense et le plus long depuis au moins dix ans, selon Airparif, qui surveille la qualité de l'air. Les autorités appellent au civisme, pour respecter la circulation alternée, malgré des embûches, hier, pour les parisiens. Reportage d'Hélène Chevallier.

Les candidats se bousculent à la primaire de la "Belle Alliance populaire" organisée par le PS : Alors que Manuel Valls lançait sa campagne hier soir dans le Doubs, alors qu'Arnaud Montebourg traçait son sillon dans sa région, la Bourgogne, Vincent Peillon, ancien ministre de l'Education, devrait, lui, sortir d'une retraite médiatique de plus de deux ans pour se lancer, à son tour, dans la primaire pour 2017. Primaire à laquelle Sylvia Pinel, présidente du Parti Radical de gauche, pourrait finalement participer. Ce qui nous donne, pour le moment, une dizaine de candidats potentiels sur la ligne de départ. Cela inquiète dans les rangs socialistes. Reportage et analyse de Stéphane Robert.

Nicolas Dupont-Aignan veut faire entendre sa singularité pour 2017 : Macron, Valls, Montebourg, à gauche. Fillon à droite. Dans la course à la présidentielle, d'autres candidats essaient d'exister dans ce match entre poids lourds. C'est le cas du souverainiste Nicolas Dupont-Aignan. Comment faire entendre sa singularité entre François Fillon pour Les Républicains et Marine Le Pen au Front national ? Le président de Debout la France a tenté un "réajustement du tir politique", hier, lors d'un meeting à la Mutualité à Paris. Reportage de Christine Moncla.

Mobilisation syndicale à La Poste : Malaise persistant à La Poste. C'est ce que dénoncent plusieurs syndicats du groupe. UNSA, SUD, CGT appellent à une journée de mobilisation aujourd'hui, pour dénoncer une dégradation des conditions de travail. Le malaise social dans l'entreprise, dont l'actionnaire majoritaire est l'Etat, a été médiatisé après plusieurs cas de suicides. Les syndicats mettent en cause notamment les milliers de suppressions de postes depuis 2008, près de 50.000 selon eux. A tel point que certains font le rapprochement avec la situation à France Telecom il y a quelques années et demandent l'ouverture de vraies negociations sur les conditions de travail. Nicolas Galepides , président de la fédération syndicale "Sud La Poste" répondait à Anne-Laure Chouin.

Alep prête à tomber en Syrie ? Le président syrien Bachar al-Assad ignore les appels à la trêve et se dit confiant pour une victoire à Alep, étape cruciale pour la fin de la guerre, dit-il. Ses troupes ont repris la Vieille ville et la plupart des quartiers rebelles dans l'ancienne capitale économique de la Syrie. Le régime est donc sur le point de l'emporter, notamment grâce à l'apport crucial de combattants chiites venus des différents pays voisins. Les précisions de notre correspondant dans la région, Omar Ouahmane.

Un mois après l'élection de Donald Trump : Le prochain président des Etats-Unis vient de nommer un climato-sceptique à la tête de l'Agence de l'environnement. Scott Pruitt, un républicain de 48 ans, a passé l'essentiel de son temps comme ministre de la Justice de l'Oklahoma, à se battre contre l'agence à la tête de laquelle il vient d'être nommé. Donald Trump poursuit par ailleurs ses consultations pour former son gouvernement, à son image. Correspondance à Washington de Frédéric Carbonne.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......