LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Premiers bombardements français au nord du Mali

12 min
À retrouver dans l'émission

JOURNAL DE 7H: Renaud Candelier

Quatre avions rafales ont tiré sur des camps d'entrainements et des dépots logistiques notamment des villes de Gao à l'est et Kidal au nord du Mali. L'armée française a également visé un camp de djihadiste à Léré, près de la Mauritanie. Autant d'actions dont se félicitent à Bamako les quelque 50.000 déplacés du nord. Des familles entières qui suivent de très près les informations qui viennent de leurs régions. Omar Ouahmane a rencontré une famille originaire de Tombouctou. Une guerre qui va faire l'object d'une réunion ministérielle aujourd'hui à Paris. Hier l'entourage présidentiel a reconnu que les groupes islamistes étaient "bien entraînés" et dotés "d'un matériel sophistiqué, beaucoup plus efficace que ce qu'on pouvait imaginer" (propos recueillis par l'AFP). Une autre réunion, toujours à l'initiative de la France aura lieu au conseil de sécurité de l'ONU afin d'accélérer le déploiement de la force internationale africaine. Et c'est d'ailleurs dans cette optique, pour préparer le terrain, que l'armée française intervient en ce moment.En France, le plan vigipirate est passé au niveau rouge "renforcé". Cela implique une surveillance accrue des sites jugés sensibles comme les sites militaires, les lieux de culte, et les lieux de grande fréquentation. Quant aux familles des huit otages français détenus au Mali. Elles seront reçues dans les prochains jours par le chef de l'Etat.

A partir d'aujourd'hui les Cubains peuvent sortir de leur pays sans autorisation préalable. Mais nous verrons combien le principal obstacle au départ reste économique.Droit dans se bottes le gouvernement français assure qu'il ne cèdera pas aux opposants au mariage pour tous.Et puis nous reviendrons sur l'accord conclu entre partenaires sociaux sur la réforme du marché du travail. Entre flexibilité et nouveaux droits pour les salariés, il pose aussi la question de la représentativité des syndicats.

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......