LE DIRECT

Retrait occidental des institutions afghanes

12 min
À retrouver dans l'émission

JOURNAL DE 7H de Renaud Candelier

En Afghanistan les forces internationales ont été visées par une nouvelle attaque suicide ce matin. Une voiture piegée a explosé à l'aéroport de Jalalabad devenu l'une des principales bases militaires de l'ISAF. Il y a eu au moins 9 morts, mais aucun militaire occidental n'aurait été atteint. Cette opération kamikaze a été revendiquée par les Talibans. Hier, la France et l'Allemagne ont pris la décision de retirer leurs agents qui travaillaient dans les institutions afghanes. Un retrait provisoire après l'assassinat de deux Américains samedi au sein du ministère de l'intérieur à Kaboul. A l'origine de cette série de violences contre les occidentaux des corans brulés sur une base amércaine sur ordre d'un officiers mardi dernier. Depuis des manifestations ont lieu tous les jours comme hier à Kunduz dans le nord de l'Afghanistan. Deux manifestants ont été tués et sept Américains blessés.

Les résultats partiels de la Présidentielle ne sont pas attendus avant demain au Sénégal. La journée de vote, hier, s'est déroulée dans le calme. La commission électorale évoque seulement quelques perturbations. La présidentielle a en tout cas mobilisé plus de la moitié des 5 millions d'électeurs. Et la perspective d'un second tour.

L'intransigeance du régime syrien a encore eu pour conséquence la mort de plusuieurs dizaines de personnes hier à Homs lors de bombardement. La régime se refuse au cessez-le feu de quelques heures réclamé notamment par la croix rouge pour évacuer les blessés dont deux journalistes français et britannique. La répression a également fait deux morts à Damas la police a ouvert le feu sur une manifestation d'opposants. Sur le plan politique, le régime affirmait hier avoir organisé un réferendum destiné à maintenir au pouvoir Bachar El Assad jusqu'en 2028. Un scrutin dénigré par toutes les chancelleries occidentales.Du côté de l'opposition, 20 membres du CNS ont quitté la coalition mise en place à Istanbul pour créer une organisation concurrente qui apporterait un soutien clair à l'armée libre de Syrie. Jusqu'à maintenant le CNS s'est refusé à un soutien clair. A ce sujet la secrétaire d'Etat américaine, Hillary Clinton a jugé hier que le pays est au bord de la guerre civile et qu'une intervention extérieure ne ferait que l'attiser. Elle a aussi estimé qu'armer les rebelles syriens pourrait aider Al Qaida et le Hamas deux organisations que les Etats-Unis considèrent comme "terroriste". A distinguer, donc des partis islamistes arrivés au pouvoir dans le nord de l'afrique. Hillary Clinton terminait hier au Maroc sa tournée dans la région.

Au lendemain d'une manifestation de l'opposition qui a rassemblée plusieurs milliers de personnes hier à Moscou. La télévision d'Etat annonce ce matin qu'un attentat préparé par des islamistes a été déjoué il visait Vladimir Poutine.

En Colombie se serait un véritable tournant dans l'histoire des FARC. La rebellion marxiste a annoncé hier sont intention d'arrêter les enlèvements de civils. Dans un message diffusé sur internet, les FARC ont également promis la libération de tous les otages issus des forces de l'ordre.

Le triomphe attendu a bien eu lieu cette nuit à los Angeles. The artist remporte 5 oscars dont le prix du meilleur film, meilleur réalisateur et meilleur acteur

Et cette découverte révélée hier soir des chercheurs du Massachussetts ont publié (dans la revue britannique Nature medicine) une étude confirmant une théorie qui date d'il y a quelques années. Les souris peuvent fabriquer des ovules et ne seraient pas cantonnées à un nombre d'ovules déterminé dès la naissance comme on le pense également chez les humains.

L'équipe
À venir dans ... secondes ...par......