LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Sommet de la zone euro aujourd'hui à Bruxelles

12 min
À retrouver dans l'émission

Le moindre geste, la moindre déclaration, seront surveillés de très près... Les agences de notation se tiennent déjà prêtes à dégainer, après une relative accalmie elles n'hésiteront pas à agir sur les notes souveraines des Etats fragiles de la zone euro. Les 17 Etats membres le savent, qui se réunissent aujourd'hui à Bruxelles pour adopter une politique économique commune... Quinze mois après le début de la crise de la zone euro, il va falloir trouver un consensus, avancer sur les mécanismes de sauvetage et donc, rassurer les marchés financiers, le tout sans revenir sur la souveraineté de chacun. Les précisions de Renaud Candelier.

Comme ce fut le cas lors de la crise financière, la position et les agitations françaises autour de la Libye, prennent ses alliés européens de court. Le dossier sera assurément évoqué aujourd'hui à Bruxelles, et plus question pour Nicolas Sarkozy de se faire taxer d'attentisme ou d'excès de prudence comme lors des révolutions tunisienne et egyptienne. Cette fois, le chef de l'Etat veut aller vite... plus vite que l'ONU paralysée que le veto russe, plus vite que l'Otan sous influence américaine. Explications d'Amélie Perrier.La famille royale saoudienne a autorisé la police hier soir à tirer des coups de semonce pour disperser des manifestants dans l'est du pays. Trois d'entre eux ont été blessés, la veille du jour de prière; veille du jour de colère aussi, c'est ainsi que les opposants ont baptisée cette journée à venir. Des opposants en majorité chiites, et qui se disent marginalisés dans un royaume conservateur, régi par le wahhabisme. Correspondance de Clarence Rodriguez.Rarement les Sages avaient eu la main aussi lourde, dans l'histoire de la Ve République. Le Conseil constitutionnel vient de rendre au gouvernement sa copie sur le thème : "sécurité intérieure"... la loi Loppsi 2 revue et corrigée par leurs soins, 13 articles de ce texte voté en février sont tout simplement censurés. Selon que l'on se place du point de vue du PS ou de celui de l'UMP, c'est un "recadrage" ou... une "validation".

Laïcité qui rassemble, ou laïcité qui oppose? Le 5 avril doit commencer un débat sur la laicité et l'islam en France... La perspective qui met très en colère le chef du conseil français du Culte musulman, Dalil Boubakeur; hier il réunissait près de 200 personnes à la Grande mosquée de Paris pour fustiger une certaine stigmatisation de l'Islam. Le reportage d'Emmanuel Leclère.

L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......