LE DIRECT
François Fillon

Une fois de plus, Francois Fillon se maintient à la présidentielle et écarte l'idée d'un plan B ou "J" comme Juppé

13 min

Soutenu par des dizaines de milliers de personnes, hier, place du Trocadéro à Paris, François Fillon maintient envers et contre tous sa candidature. Non, il ne retirera pas sa candidature, il l'a répété hier soir au 20h de France 2, mais il dit qu'il n'est pas non plus "autiste".

François Fillon
François Fillon Crédits : Guillaume Sevin Citizenside - AFP

Nouvelle folle journée en vue à droite : A 48 jours de la présidentielle, un autre compteur inquiète la droite : olus de 300 élus Les Républicains ont lâché le candidat Fillon. Son directeur de campagne, Patrick Stefanini a également jeté l'éponge. Et c'est dans ce contexte compliqué qu'Alain Juppé doit prendre la parole, ce matin, depuis sa ville de Bordeaux, à quelques heures de la réunion du comité politique du parti (18h ce soir). François Fillon, lui, est toujours déterminé à rester dans la course présidentielle. Non, il ne retirera pas sa candidature, il l'a répété hier soir au 20h de France 2, mais il a précisé qu'il n'était "pas non plus autiste". Fort du soutien appporté par des dizaines de milliers de militants, hier, place du Trocadéro à Paris, François Fillon semble avoir réussi, une fois de plus, à écarter toute idée de plan B, ou de "plan J", comme Juppé. Analyse de Stéphane Robert. Par ailleurs, qui sont les 40.000 sympathisants, au moins, réunis hier place du Trocadéro à Paris ? Eléments de réponse dans le Choix de la rédaction , signé Antoine Marette, à retrouver dans le jourrnal de 7h30.

La "menace" d'une victoire de Marine Le Pen "existe" : C'est ce qu'affirme François Hollande, ce matin, dans un entretien accordé à 6 journaux européens dont Le Monde. "La menace existe" car "l'extrême droite n'a jamais été aussi haute depuis plus de 30 ans mais la France ne cèdera pas", a déclaré le chef de l'Etat, à quelques heures d'un mini-sommet européen qui réunira les dirigeants français, allemand, italien et espagnol à Versailles. Un sommet informel à quatre, prélude d'une éventuelle Europe à 27 et à plusieurs vitesses : c'était l'un des scénarii, présentés, la semaine dernière, par le président de la Commission, Jean-Claude Juncker. On y revient dans le journal de 7h30.

Les salariés de Pôle Emploi appelés à faire grève, aujourd'hui : Les syndicats CGT, FO, Sud et SNU-FSU protestent contre la réorganisation du service public de l'emploi. Ils dénoncent une réduction du nombre de postes d'agents chargés de l'indemnisation et la "dématérialisation à outrance". Manifestation prévue à 9h30 entre la place Gambetta, à Paris, et la Porte des Lilas.

Autre grève, celle des aiguilleurs du ciel : Un quart à un tiers des vols survolant le sud et l'ouest du pays sont annulés aujourd'hui et le mouvement pourrait durer toute la semaine, à l'appel de l'Unsa, troisième syndicat chez les aiguilleurs du ciel. Le syndicat souhaite que ses propositions d'organisation du temps de travail pour trois centres de contrôle, à Brest, Bordeaux et Aix-en-Provence, soient prises en compte. Explications de Bruce de Galzain.

La situation humanitaire s'aggrave un peu plus en Irak et en Syrie : Plus de 110.000 personnes ont dû fuir leur maison et les combats, ces derniers jours à Mossoul et au nord de la Syrie. A Mossoul, ce sont plus de 45.000 Irakiens qui ont rejoint des camps de déplacés depuis le 19 février févirer dernier, et le début de l'offensive des forces fédérales pour chasser les jihadistes du groupe Etat islamique de la partie ouest de la ville. Dans le nord de la Syrie, 66.000 déplacés ces dernières semaines, des familles entières fuient les bombes et les tirs liés à la double offensive des forces turques et de leurs alliés rebelles d'une part, et des troupes syriennes appuyées par la Russie d'autre part. Rentrer chez soi, un rêve mais pas pour tout de suite pour les habitants de Palmyre réfugiés plus à l'OUest, à Homs. Reportage de Christian Chesnot, notre envoyé spécial en Syrie, dans le journal de 7h30.

Rétablissement de la peine de mort aux Philippines ? Onze ans apres avoir aboli la peine de mort, les Philippines vont-elles faire marche arrière et rétablir les condamnations et les exécutions capitales ? Le Congrès philippin se prononce aujourd'hui, en troisième lecture, sur un texte, soutenu par le président Duterte, qui réintroduit la peine de mort sur l'archipel. La majorité gouvernementale a tenté de museler les opposants, mais ils pourraient tenter de redonner de la voix. Analyse d'Anne Denis d'Amnesty international, jointe par Nadine Epstain.

La Corée du Nord a tiré quatre missiles balistiques ce matin : trois d'entre ont fini leur course dans les eaux japonaises. C'est une "provocation" intolérable pour Tokyo et un nouveau défi pour le président Donald Trump aux Etats-Unis.

La politique Trump et les futures coupes dans le budget de l’Agence américaine de protection de l’environnement inquiètent plusieurs environnementalistes au Canada : Les conséquences de ces coupes budgétaires se font notamment sentir dans les Grands lacs, une immense étendue d’eau douce qui touche 8 états aux Etats-Unis et la province canadienne de l’Ontario. Depuis plus de 40 ans, ce territoire fait l’objet de mesures communes de protection entre le Canada et les États-Unis. Cet équilibre fragile pourrait remis en question par le désengagement des Etats-Unis. Correspondance de Pascale Guéricolas.

C’est cette semaine qu’est lancé le projet Orphéus 21 à la Saline royale d'Arc et Senans, dans le Doubs : Orphéus 21 c’est le pari fou du musicien baroque Jordi Savall, pour mieux accueillir les réfugiés en Europe. Il s'agit de sélectionner une vingtaine de musiciens réfugiés, pour créer un ensemble, donner des concerts mais surtout former desenseignants qui vont aller à la rencontre des enfants et des jeunes déracinés, pour transmettre cette musique, qui lorsqu’il s’agit de musique orientale n’a pas de support écrit. Jordi Savall a mis deux ans à monter ce projet, retenu par la Commission européenne. Explications au micro de Cécile de Kervasdoué.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......