LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Le major général Chris Donahue, commandant de la 82e division aéroportée, dernier soldat américain à avoir quitté le sol afghan.

Les derniers soldats américains ont quitté Kaboul, les talibans crient "victoire" après vingt ans de guerre

13 min

Ils ont célébré, cette nuit, le départ de l'armée américaine d'Afghanistan, estimant avoir mis en échec la puissance américaine, après vingt ans de guerre. Une nouvelle page doit maintenant s'écrire entre Kaboul et Washington, mais à quel prix, pour les civils afghans et la Maison-Blanche ?

Le major général Chris Donahue, commandant de la 82e division aéroportée, dernier soldat américain à avoir quitté le sol afghan.
Le major général Chris Donahue, commandant de la 82e division aéroportée, dernier soldat américain à avoir quitté le sol afghan. Crédits : JACK HOLT / US CENTRAL COMMAND (CENTCOM) / AFP - AFP

"Nous avons écrit l'Histoire", s'est félicité un responsable taliban après le départ des derniers soldats américains d'Afghanistan, mettant un point final à vingt ans de guerre, la plus longue de l'histoire des Etats-Unis. Ce retrait est synonyme de victoire de "tous" les Afghans, déclare encore, ce mardi matin, un porte-parole des talibans.  Il assure vouloir conserver de "bonnes relations diplomatiques" avec les Etats-Unis, alors qu'il reste 100 à 200 citoyens Américains en Afghanistan. Pour autant ,Washington n'a pas souhaité prolongé sa présence et c'est avec 24h d'avance sur la date fixée par l’administration Biden que, peu avant minuit, le dernier avion (de transport militaire) C-17 a décollé de l'aéroport de Kaboul. Reportage de Loig Loury.

Écouter
1 min
Le dernier avion, de transport militaire, C-17 a décollé de l'aéroport de Kaboul, les explications de Loïg Loury

Comment les talibans vont-ils gérer l'aéroport international de Kaboul, porte de sortie vitale pour leurs opposants ? Le Qatar et la Turquie pourraient apporter une aide extérieure. Le président a abandonné "des Américains à la merci de terroristes", dénonce le chef des républicains à la Chambre des représentants, à Washington. Mais la Maison-Blanche continuera à "aider" tous les Américains qui veulent quitter l'Afghanistan, assure le secrétaire d'Etat américain, Antony Blinken. Il précise qu'il travaillera avec le Qatar et la Turquie pour faire fonctionner l’aéroport de Kaboul. Si un accord est conclu, le président turc Recep Tayyip Erdogan espère en tirer plusieurs avantages sur la scène internationale.  A Istanbul, les précisions d’Anne Andlauer.

Écouter
1 min
Le président turc veut imposer son pays comme un acteur incontournable : sans aéroport, aucun diplomate, aucune institution ni ONG ne peut agir en Afghanistan.

Les autres titres du journal

Rentrée sociale dès le 5 octobre : les syndicats veulent mobiliser, entre autres, de meilleurs salaires pour les plus précaires, en ces temps de pandémie

Des théâtres se disent déçus de la fin du fonds de solidarité pour compenser les effets de la crise

Comment se faire entendre, aussi, face à la majorité, avant la présidentielle de l'an prochain. Primaire ou non ? C'est le dilemme des LR.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......