LE DIRECT
Le Conseil européen discute du plan de relance de 750 milliards d'euros

L'Union européenne s'interroge sur le financement de son plan de 750 milliards d'euros

16 min

Les 27 dirigeants des pays membres de l'Union européenne se retrouvent ce vendredi en sommet virtuel pour lancer les tractations, aussi complexes qu'incertaines, sur un plan de relance post-coronavirus massif. Il marquerait une étape historique dans la construction européenne.

Le Conseil européen discute du plan de relance de 750 milliards d'euros
Le Conseil européen discute du plan de relance de 750 milliards d'euros Crédits : Jonathan Raa / NurPhoto / NurPhoto - AFP

Financer un plan de 750 milliards d'euros : vaste chantier auquel s’attelle ce vendredi matin les dirigeants des 27 pays européens. Ils envisagent de créer de nouveaux impôts, notamment sur les activités polluantes.    

Il est aussi question d'environnement ce vendredi matin en France puisque l'Assemblée de la Convention citoyenne sur le climat a formulé ses propositions. Citons notamment : la rénovation énergétique obligatoire des bâtiments d'ici 2040, l'interdiction du chauffage des terrasses, de l'éclairage des magasins la nuit ou la taxation des produits ultra-transformés à forte empreinte carbone. 

Les autres titres du journal

En Allemagne, plus de 700 salariés d'un abattoir ont été testés positif au nouveau coronavirus. C'est le plus grand abattoir du pays.

La Turquie a lancé une offensive contre les rebelles kurdes en Irak. Bagdad lui demande de retirer ses troupes et de cesser les "actes de provocation".    

L'enfermement en psychiatrie en temps de pandémie : difficile équation pour de nombreux établissements. L'un d'eux, dans le Val d'Oise, est épinglé par le Contrôleur des lieux de privation de liberté. Il ne faut pas, dit Adeline Hazan, confondre "isolement psychiatrique" et "confinement sanitaire".

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......