LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Le port du masque sera obligatoire en entreprise à partir du 1er septembre en France

Covid-19 : comment éviter les contaminations en entreprise ?

15 min

Les contaminations au nouveau coronavirus en hausse alors que beaucoup de salariés reviennent en entreprise ce lundi. Nous détaillerons les réflexes à adopter.

Le port du masque sera obligatoire en entreprise à partir du 1er septembre en France
Le port du masque sera obligatoire en entreprise à partir du 1er septembre en France Crédits : Thibaud Vaerman / Hans Lucas / Hans Lucas - AFP

"Devoir vivre avec le virus" mais sans "mettre le pays à l'arrêt". Voici le cap fixé par le gouvernement, cette semaine alors que les vacances d'été prennent fin peu à peu. Chacun reprend le chemin du travail et bientôt de l'école. Pour que cela se passe bien, il y a des règles à respecter.

Dès lors qu'un employeur a connaissance d'une suspicion de cas de Covid-19, la recommandation est, dans l'attente des résultats du test, d'isoler les personnes avec qui le potentiel malade a été en contact. Si ces personnes à risque ne présentent pas de symptômes, elles peuvent être placées dans une pièce isolée ou mise en télétravail. 

Dès lors qu'une personne est malade, c'est l'Assurance maladie qui se charge d'identifier avec qui elle a été en contact, pour éviter que cela ne donne lieu à un foyer de contaminations. L'ARS travaille à l'identification des cas contacts et préconise les tests. 

Dans le même temps, le nombre de chômeurs pourrait exploser et grimper à 800 000 nouveaux inscrits d'ici la fin de l'année. Pole Emploi demande des renforts. Le plan de relance français - à 100 milliards d'euros - sera détaillé le 1er septembre. 

Écouter
47 sec
David Vallapétra, de la CFDT Pole-Emploi, demande des renforts rapides et importants

Les autres titres du journal 

Au Liban, il faut reconstruire les bâtiments avant de parler emploi. L'aide française arrive à Beyrouth mais elle ne passe pas par le gouvernement libanais. C’est ce que certains avaient demandé à Emmanuel Macron lors de sa visite, au lendemain des explosions.

A Minsk, en Biélorussie, des dizaines de milliers de personnes ont encore manifesté contre le président, ce dimanche. Témoignage dans ce journal. 

Nous irons aussi à Calais, à la rencontre de migrants qui tentent la traversée de la Manche. L'un d'eux est mort noyé, mercredi dernier.

Écouter
2 min
Migrants dans la Manche : une famille kurde raconte l'enfer d'une traversée

Et puis nous donnerons la parole à un défenseur de France Ô. La chaîne de télévision s'est arrêtée cette nuit, à minuit. Cette vitrine des Outre-Mer n'était pas rentable, explique France Télévisions.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......