LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
"Le Marmouset III" quitte le port de Boulogne-sur-mer en direction des eaux britanniques, le 28 septembre 2020.

Licences de pêche : Paris hausse le ton contre Londres et verbalise deux navires anglais en baie de Seine

15 min

Le bras de fer sur la pêche entre Paris et Londres se durcit avec des premières mesures de rétorsion annoncées côté français.

"Le Marmouset III" quitte le port de Boulogne-sur-mer en direction des eaux britanniques, le 28 septembre 2020.
"Le Marmouset III" quitte le port de Boulogne-sur-mer en direction des eaux britanniques, le 28 septembre 2020. Crédits : Nicolas Gubert - AFP

Deux navires anglais qui pêchaient en baie de Seine ont été verbalisés mercredi. La France prouve qu'elle n'hésitera pas à se montrer plus dure. Le gouvernement a haussé le ton, mercredi contre Londres, pour obtenir plus de licences de pêche en eaux britanniques, un sujet de tension depuis plusieurs mois et le Brexit (la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne). Paris estime que près de la moitié des autorisations n'ont pas été délivrées aux pêcheurs français. De premières mesures de rétorsion seront mises en place mardi, si rien ne change d'ici là : un renforcement des contrôles des navires et camions britanniques arrivant en France et une interdiction pour les pêcheurs britanniques de débarquer dans l'Hexagone. Le port de Boulogne-sur-Mer, dans le Pas-de-Calais, est en première ligne.

Écouter
1 min
Le reportage de Mathilde Dehimi

Le gouvernement britannique a réagi, jugeant les mesures de rétorsion françaises "décevantes" et "disproportionnées".

Les autres titres du journal

Après Valérie Pécresse, Xavier Bertrand a lui aussi déposé ses parrainages nécessaires pour le congrès du parti les Républicains, congrès qui désignera un candidat pour l'élection présidentielle de 2022. Les précisions d'Antoine Marette, du service politique de France Culture.

Le vice-ministre de la Justice polonais dénonce "un chantage" exercé par la Cour de justice européenne. Elle a condamné la Pologne à payer à Bruxelles une astreinte d'un million d'euros par jour, suscitant de nombreuses réactions à Varsovie. La correspondance de Damien Simonart.

Reportage de Richard Place en Écosse, qui accueillera la Cop26 à Glasgow dans les prochains jours. Le pays se veut en pointe sur l'éolien.

Écouter
1 min
L'Écosse et l'éolien - reportage de Richard Place
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......