LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Mercredi, Kais Saied a signé un décret présidentiel concentrant l’essentiel des pouvoirs constitutionnels entre les mains du chef de l’Etat.

En Tunisie, la population s'organise pour repenser le modèle économique dix ans après la Révolution

14 min

La Tunisie est plongée dans l'inconnu, alors que le président de la République Kaïs Saïed concentre désormais officiellement tous les pouvoirs. Beaucoup craignent une dérive autocratique, en plus d'une faillite financière.

Mercredi, Kais Saied a signé un décret présidentiel concentrant l’essentiel des pouvoirs constitutionnels entre les mains du chef de l’Etat.
Mercredi, Kais Saied a signé un décret présidentiel concentrant l’essentiel des pouvoirs constitutionnels entre les mains du chef de l’Etat. Crédits : Fethi Belaid - AFP

La Tunisie est désormais totalement entre les mains d'un seul homme. Le président Kais Saied a formalisé cette semaine son coup de force du 25 juillet dernier, et concentre à lui seul les pouvoirs législatif, exécutif, et judiciaire. L'objectif affiché étant de lutter contre la corruption.   Beaucoup, à l'international s'inquiètent pour l'avenir de transition démocratique tunisienne, et dans le pays, ce qui préoccupe c'est aussi la crise économique. Pour s'émanciper du chaos politique, des artistes ont décidé de relancer et de repenser eux-mêmes l'activité dans certains secteurs. Un reportage de notre correspondante à Tunis Maurine Mercier.

Manifestation à Tunis contre le Président Kaïs Saïed le 18 septembre 2021.
Manifestation à Tunis contre le Président Kaïs Saïed le 18 septembre 2021. Crédits : Yassine Gaidi / Anadolu Agency - AFP

Les autres titres du journal

La joie des partisans de Carlos Puigdemont. Le leader indépendantiste a été libéré et autorisé à quitter l'Italie où il avait été arrêté jeudi. Mais il est toujours poursuivi en Espagne pour tentative de sécession. 

On reviendra sur le succès du pass Culture, près de 700 000 jeunes en ont bénéficié, et pas seulement au bénéfice du numérique : les livres restent très prisés. Un sujet de Benoît Grossin. 

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......