LE DIRECT
Des partisans de l'ancien footballeur libérien George Weah, crédité de 38,4% des voix lors du premier tour de la Présidentielle

Le Liberia va-t-il élire un ancien footballeur à sa tête?

15 min

Un peu plus de deux millions d’électeurs sont appelés à voter, ce mardi, au Liberia, pour le deuxième tour de la Présidentielle. Tout semble opposer les deux candidats. George Weah, 51 ans, est un ancien footballeur des années 90. Joseph Boakai, 73 ans, est le vice-président sortant.

Des partisans de l'ancien footballeur libérien George Weah, crédité de 38,4% des voix lors du premier tour de la Présidentielle
Des partisans de l'ancien footballeur libérien George Weah, crédité de 38,4% des voix lors du premier tour de la Présidentielle Crédits : SEYLLOU - AFP

Un ancien footballeur face à un politicien de longue date. Le Liberia se choisit un Président, ce mardi. Il y a onze ans, Ellen Johnson Sirleaf était la première femme élue à la tête d'un pays africain. Les deux prétendants à sa succession semblent aux antipodes l'un de l'autre (George Weah et Joseph Boakai) et l'autoritarisme guette, vous l'entendrez. "Les clans sont aujourd'hui marqués par l'ancien pouvoir de Charles Taylor", rappelle Florent Geel, de la FIDH. Charles Taylor, président du Liberia entre 1997 et 2003 lors de la guerre civile, est aussi impliqué dans la guerre civile sierra-léonaise. "La société civile est marquée par des relents autoritaires", précise le spécialistes des questions africaines. George Weah a d'ailleurs choisi comme colisitère Jewel Howard-Taylor, ex-femme de l'ancien président. Le candidat dément toute collusion. 

Les autres titres du journal

La colère du secrétaire général de "Reporters Sans Frontière". Il dénonce des procès "absurdes" en Turquie. Un représentant de l'ONG à Istanbul y est emprisonné depuis juin 2016. Il sera au tribunal ce mardi matin. 

Le président turc décrié s'envole pour la Tunisie. Recep Tayyip Erdogan doit y parler "économie" mais une partie de la population tunisienne craint qu'il ne vienne soutenir l'islam politique. Nous serons sur place.

L'application, sur le terrain, de la réforme du Code du Travail. Un employeur peut ne pas proposer de reclassement s'il veut licencier. Les salariés de la marque de prêt-à-porter Pimkie - du groupe Mulliez - pourraient être concernés dès le début d'année.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......