LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Un combattant séparatiste du sud du Yémen lors de la prise d'Aden, mardi 30 janvier

Yémen : entre deux fronts, le gouvernement semble s'effondrer

15 min

Les forces séparatistes contrôlent la quasi totalité d'Aden, deuxième ville du Yémen. En trois jours, les combats ont fait au moins trente-six morts dans le sud du pays. Ambiance, sur place, et analyse, dans ce journal.

Un combattant séparatiste du sud du Yémen lors de la prise d'Aden, mardi 30 janvier
Un combattant séparatiste du sud du Yémen lors de la prise d'Aden, mardi 30 janvier Crédits : SALEH AL-OBEIDI - AFP

Double conflit au Yémen. Quand le gouvernement se bat contre le rebelles Houthis, un autre front s'engage avec des séparatistes, au sud du pays. La population, au milieu, souffre en silence. "Nous avons assisté à l’effondrement d'un Etat", témoigne l'envoyé spécial de France Culture, Omar Ouahmane, à Aden. Les séparatistes du Sud souhaitent la scission d'avec le Nord et revenir, à terme, aux frontières de 1990, avant les accords de Sanaa qui avaient scellé l'unification du Yémen. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Les autres titres du journal

Donald Trump a tenu, dans la nuit de mardi à mercredi, son premier discours sur l'état de l'Union. Le président américain annonce le maintien de la prison de Guantánamo. 41 détenus y seraient toujours emprisonnés. Donald Trump a surtout cherché à rassembler autour de lui, un an après son élection.

Reportage auprès de la jeunesse tunisienne totalement désabusée. Face au chômage, certains jeunes choisissent la violence et l'exil. Emmanuel Macron est attendu en Tunisie, ce mercredi après-midi.

Va-t-il maintenir ou révoquer le PDG de Radio France ? Le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel doit trancher ce mercredi sur le sort de Mathieu Gallet, condamné, en première instance, à un an de prison avec sursis pour favoritisme et 20 000 euros d'amende, et qui a fait appel. Triple casse tête pour le CSA : politique et moral, juridique et managérial.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......