LE DIRECT
Johnny Hallyday au Palais des Sports (Paris) le 28 septembre 1971

Johnny Hallyday, ou la popularité démesurée

18 min

Johnny Hallyday est mort dans la nuit de mardi à mercredi des suites d'un cancer des poumons. Il avait 74 ans. Le chanteur restera l'homme qui a popularisé le rock'n'roll en France, lors d'une carrière de plus d'un demi-siècle. Les hommages pleuvent par centaines.

Johnny Hallyday au Palais des Sports (Paris) le 28 septembre 1971
Johnny Hallyday au Palais des Sports (Paris) le 28 septembre 1971 Crédits : STRINGER - AFP

Deux titres à la Une, ce mercredi matin.

  • La mort de Johnny Hallyday, d'abord. Il était le chanteur de la démesure aux 110 millions de disques vendus. Retour sur sa carrière de chanteur et d'acteur. Nous entendrons certains de ses titres devenu "patrimoine national". La voix, aussi, de Johnny Hallyday lors de son premier passage à la télévision en 1960 puis, plus assurée, une dizaine d'années plus tard, sur les chanteurs engagés.  

Il y a beaucoup de chanteurs qui protestent en France. Ils parlent de la guerre comme s'ils l'avaient vécue. (...) Je proteste contre les chanteurs qui protestent. Je pense qu'avant de parler de choses qu'ils ne connaissent pas, ils feraient mieux d'y aller

Mathieu Conquet, spécialiste "Musique" de France Culture, est avec nous dans ce journal. Johnny Hallyday est, au fil du temps, devenu une personnalité engagée, nous dira-t-il, preuves musicales à l'appui.

Découvrez notre dossier : Johnny Hallyday, le feu sacré

Crédits : Visactu
  • Dans ce journal également : l'attente avant l'annonce de Donald Trump. Le président américain veut déménager l'ambassade des Etats-Unis en Israël de Tel Aviv à Jérusalem. Un changement radical dans la politique étrangère américaine sur le sujet et ce, malgré les mises en garde de nombreux dirigeants de la région.

Emmanuel Macron est attendu à Alger pour une visite sensible "d'amitié et de travail", dit l'Elysée. Elle sera marquée par une rencontre avec le président Abdelaziz Bouteflika, 80 ans, dans sa résidence médicalisée en banlieue d'Alger.

Trois hommes ont été inculpés à Malte pour le meurtre, mi-octobre, de la journaliste anti-corruption, Daphne Caruana Galizia. Selon la justice maltaise, ces trois hommes se disent innocents.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......