LE DIRECT
Saad Hariri est arrivé au petit matin à Paris sous escorte policière

L'arrivée à Paris de Saad Hariri est loin de lever toutes les incertitudes

15 min

En démissionnant depuis Riyad il y a deux semaines, le Premier ministre libanais a plongé le Moyen-Orient dans une profonde crise diplomatique entre emprise saoudienne et ingérence iranienne. Sa venue à Paris, sans passer par Beyrouth, pose au moins autant de questions qu'elle n'apporte de réponses.

Saad Hariri est arrivé au petit matin à Paris sous escorte policière
Saad Hariri est arrivé au petit matin à Paris sous escorte policière Crédits : GEOFFROY VAN DER HASSELT - AFP

Le New York Times conteste le bilan civil des frappes aériennes anti Daech en Irak... Selon ses journalistes, qui ont enquêté sur le terrain pendant six mois, le nombre de victimes colatérales, quelques centaines selon le Pentagone, a été largement sous-estimé. Une frappe de la coalition sur 5 aurait fait des morts selon les témoignages recueillis, c'est 31 fois plus que ce que reconnaissent les Etats-Majors.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Un aller-simple Riyad-Paris, pour Saad Hariri et sa famille. Le premier ministre démissionnnaire du Liban sera reçu à l'Elysée à midi  par un Emmanuel Macron qui s'affiche en médiateur, entre l'Arabie saoudite et l'Iran. Mais ce nouvel épisode parisien de la crise est loin de la régler, nous le verrons. 

Infographie Hariri
Infographie Hariri Crédits : Visactu

L'Europe veut montrer qu'elle agit rapidement, contre les paradis fiscaux. Les pays soupçonnés de profiter de l'évasion fiscale avaient jusqu'à minuit pour prouver le contraire. La liste noire des mauvais élèves sera bientôt publiée par Bruxelles.

La République en Marche tient aujourd'hui à Lyon son premier Conseil national, et les dissensions internes devraient un peu gâcher la fête. Des militants marcheurs quittent le navire, pas assez démocratique que cela selon eux. Pas surprenant, pour un parti hyper-centralisé autour du chef de l'Etat, nous dira le politologue Pascal Perrineau. 

Françoise Nyssen, la ministre de la Culture, mise sur les jeux de hasard, pour financer la protection du patrimoine français. Les recettes d'un tirage spécial du loto financeront dès l'an prochain la rénovation des monuments en danger. Reste à savoir si cela compensera pas les baisses de dotations publiques aux communes qui doivent financer des travaux.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Une édition présentée par Camille Magnard

Intervenants
  • Député européen, président du mouvement Génération Citoyens, ancien président de Radio France

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......