LE DIRECT
Près de 500 personnes se sont arrêtées devant la préfecture à Cayenne (Guyane), jeudi soir, à l'appel du collectif "Pour que la Guyane décolle"

Dialogue impossible entre Emmanuel Macron et les Guyanais ?

15 min

Emmanuel Macron a été ferme, lors de son arrivée en Guyane, ce jeudi. Le Président a prévenu qu'il n'était pas "le Père Noël", que le temps des promesses était terminé. Cela a provoqué des violences, dans la soirée.

Près de 500 personnes se sont arrêtées devant la préfecture à Cayenne (Guyane), jeudi soir, à l'appel du collectif "Pour que la Guyane décolle"
Près de 500 personnes se sont arrêtées devant la préfecture à Cayenne (Guyane), jeudi soir, à l'appel du collectif "Pour que la Guyane décolle" Crédits : JODY AMIET - AFP
  • Emmanuel Macron ne l'avait pas prévu. Des affrontements ont éclaté jeudi soir, en Guyane, en marge du déplacement présidentiel. Il n'a pas apporté de réponse financière, hier, aux habitants du département. Emmanuel Macron estime que le temps des promesses est "terminé". Les élus, eux, estiment que le milliard d'euro, garanti au printemps dernier, n'a pas été totalement débloqué. Récit de la soirée, avec notre envoyée spéciale sur place, Louise Bodet.
  • Nous ferons ensuite un point sur les négociations de paix possibles en Syrie. Des experts de l'ONU accusent le régime de Bachar al-Assad d'avoir utilisé du gaz sarin. Selon le rapport, le gaz sarin aurait "très probablement" été propagé via une bombe aérienne lancée depuis un avion. La Russie, alliée du régime, affirme que le gaz provient de l'explosion d'un obus au sol.
  • La Catalogne est au bord de la mise sous tutelle. Deux rendez-vous son prévus aujourd'hui. Le Sénat espagnol doit suspendre son autonomie ce vendredi matin. Réponse attendue du Parlement catalan.

Santi Vila, ministre chargé des entreprises en Catalogne, jeudi soir : "Je démissionne. Mes tentatives pour de dialogue ont échoué."

  • Et puis, l'Académie française se montre intransigeante avec l'écriture dite "inclusive". Elle évoque un "péril mortel" pour la langue française. A suivre dans ce journal : ses arguments et la réponse des enseignants.
Déclaration de l'Académie française sur l'écriture dite "inclusive"
Déclaration de l'Académie française sur l'écriture dite "inclusive" Crédits : Capture d'écran du site de l'Académie française

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......