LE DIRECT
Croquis d'Abdelkader Merah, dans le box des accusés à la cour d'assises spéciale de Paris, avant le verdict

Pourquoi Abdelkader Merah n'a-t-il pas été condamné à la perpétuité?

16 min

Le verdict est tombé après près de cinq semaines de procès des complicités de Mohammed Merah. Son frère, Abdelkader Merah, a été condamnée à vingt ans de réclusion criminelle. La complicité n'a pas été retenue. Fettah Malki écope de quatorze ans de réclusion criminelle.

Croquis d'Abdelkader Merah, dans le box des accusés à la cour d'assises spéciale de Paris, avant le verdict
Croquis d'Abdelkader Merah, dans le box des accusés à la cour d'assises spéciale de Paris, avant le verdict Crédits : BENOIT PEYRUCQ - AFP
  • C'est un verdict tout en subtilité juridique et longuement motivé qu'a rendu, jeudi soir, la Cour d'Assises Spéciale de Paris. Abdelkader Merah, le frère de Mohammed Merah, est condamné à vingt ans de réclusion criminelle pour association de malfaiteurs terroristes mais il n'est pas complice des sept assassinats perpétrés en mars 2012. Retour sur la séance - entre le droit et l'émotion.
Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

"Pour analyser cette condamnation différemment interprétée, Florence Sturm a interrogé le chercheur Antoine Mégie : "Les juges doivent construire et motiver une décision judiciaire sur des éléments de droit, par rapport à un débat contradictoire et médiatique".

  • Dans ce journal également, nous revivrons les débats houleux de cette nuit à l'Assemblée nationale. Le gouvernement maintient son objectif : un milliard et demi d'euros d'économie sur le logement social l'an prochain, malgré l'étalement, sur 3 ans, de la baisse de l'APL.

  • La Nouvelle-Calédonie, en route vers son référendum d'indépendance d'ici novembre 2018. Un "accord politique" a été trouvé jeudi soir. La question était de savoir qui pourra participer au scrutin, entre la population autochtone et les néo-calédoniens. 158.000 électeurs sont désormais sur la liste. Le référendum doit avoir lieu, au plus tard, en novembre 2018. Edouard Philippe se rendra en Nouvelle Calédonie à la fin du mois.

Fiche et chronologie sur la Nouvelle-Calédonie
Fiche et chronologie sur la Nouvelle-Calédonie Crédits : SOPHIE RAMIS, PAUL DEFOSSEUX - AFP
  • Pas d'accord, en revanche, et une crise qui dure, en Catalogne. Un mandat d'arrêt européen doit être émis ce vendredi contre Carlès Puigdemont. Il se cache toujours en Belgique. Une fois la demande d'extradition transmise à la justice belge, celle-ci aura soixante jours pour étudier le dossier. Jeudi soir, huit membres du gouvernement catalan destitué ont été placés en détention provisoire, accusés de sédition. En soutien, 20.000 personnes se sont rassemblées à Barcelone dans la soirée.
Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Traduction : "En tant que président du gouvernement légitime de #Catalogne, je demande la libération des conseillers et conseillères et du vice-président Oriol Junqueras."

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......