LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
L'eurodéputé français Pierre Larrouturou entamait ce mercredi sa troisième semaine de grève de la faim au Parlement européen

Pierre Larrouturou : "il y a quelque chose d’obscène quand on nous dit qu'il n'y pas d'argent pour les hôpitaux"

16 min

L'Europe aurait-elle pu faire mieux pour financer la crise sanitaire engendrée par le Covid-19 ? Un eurodéputé entame une troisième semaine de grève de la faim. Pierre Larrouturou demande une taxe sur les transactions financières, même si Bruxelles avance sur le sujet.

L'eurodéputé français Pierre Larrouturou entamait ce mercredi sa troisième semaine de grève de la faim au Parlement européen
L'eurodéputé français Pierre Larrouturou entamait ce mercredi sa troisième semaine de grève de la faim au Parlement européen Crédits : Kenzo TRIBOUILLARD - AFP

A l'heure où les budgets nationaux explosent, où l'on déplafonne les déficits, les membres du Parlement se sont bien mis d'accord sur l'idée, la renvoyant à 2024 au plus tôt. "On perd encore du temps", regrette le fondateur du mouvement Nouvelle Donne, élu sur la liste-socialiste de Raphaël Glucksmann. C'est pour la crise sanitaire qu'il fallait, selon lui, débloquer de l'argent. Selon lui, une taxe de 0,1% sur les transactions financières rapporterait à l'Europe entre 50 et 60 milliards d'euros.

Écouter
1 min
Pierre Larrouturou, au micro de Stanislas Vasak

Les autres titres du journal

Le PDG du laboratoire Pfizer a vendu des actions de son groupe pour un montant supérieur à 5 millions de dollars. Rien d’illégal mais évidemment la concomitance de l’annonce du vaccin et la vente de ses actions interpelle.

Les contaminations au Covid-19 sont toujours en hausse chez les moins de 20 ans. Se pose la question, ce jeudi, de la fermeture des lycées et de la réouverture (ou non) des petits commerces. Jean Castex fera le point, à 18h, sur le confinement. 

En Hongrie, Viktor Orban veut cimenter le "genre" dans la Constitution. Le Premier ministre nationaliste souhaite définir le sexe d'une personne comme étant uniquement celui de la naissance. La Ministre de la famille a aussi annoncé qu’elle souhaitait interdire aux célibataires d’adopter des enfants s’il s’avère que ces célibataires sont homosexuels.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......