LE DIRECT
Le coût humain des sept années de guerre en Syrie

Ghouta orientale : "il est impossible de porter secours aux blessés"

18 min

Les forces du régime syrien en ont pris le contrôle partiel d'Hammuriyeh, une ville clé de la Ghouta orientale. Un médecin dans la zone indique que les équipes de sauveteurs ne peuvent pas porter secours aux victimes à cause de l'intensité des tirs. La guerre entre dans sa huitième année.

Le coût humain des sept années de guerre en Syrie
Le coût humain des sept années de guerre en Syrie Crédits : KUN TIAN, GILLIAN HANDYSIDE - AFP

L'armée syrienne est entrée dans une ville-clé de la Ghouta orientale. 5.000 civils y sont pris au piège ce jeudi matin, sept ans, jour pour jour, après le début de la guerre en Syrie. "A priori, le régime tue toutes les personnes qui bougent, sans discernement", raconte le médecin humanitaire français, Raphaël Pitti, en lien avec un médecin coincé sur place. "Il est impossible de porter secours aux blessés", précise-t-il. Témoignage à suivre et retour sur ces sept années pendant lesquelles Bachar el-Assad a su s'imposer. En 2011, personne n'aurait pensé que le Président syrien resterait en place tant sa chute était annoncée.

Les autres titres du journal

Nous entendrons les personnels des EHPAD en grève ce jeudi. Ils demandent davantage de moyens et d'effectifs et veulent (enfin) être entendus.

La colère du 3e âge face au gouvernement. A cela s'ajoute en effet les retraités, dans la rue aussi, ce jeudi pour défendre leur pouvoir d'achat alors que sur France Culture, nous nous interrogeons sur "le sens de la politique d'Emmanuel Macron",dix mois après son élection.

Annick Girardin concède qu'il faudra "du temps pour convaincre la base du mouvement mahorais". L'accord de principe a été rejeté.  Contre l'insécurité, les barrages sont maintenus dans l'archipel.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......