LE DIRECT
Etapes de la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne

Le gouvernement britannique valide l'accord sur le Brexit

15 min

Le Conseil des ministres britannique aura duré cinq heures et malgré les doutes, Theresa May a réussi à convaincre tout son cabinet de soutenir l’accord technique trouvé avec l'Union européenne sur le Brexit. "C'est une décision qui sert au mieux les intérêts de l'ensemble du Royaume-Uni", dit-elle.

Etapes de la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne
Etapes de la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne Crédits : Sophie RAMIS, Gillian HANDYSIDE, Sabrina BLANCHARD, Selim CHTAYTI - AFP

Un obstacle de passé. Il en reste trois. Theresa May a finalement réussi à faire adopter son texte sur le Brexit, ce mercredi soir, par son gouvernement. Le texte prévoit de créer un territoire douanier unique - et provisoire - qui permet de protéger le marché britannique et européen en évitant toute frontière irlandaise. L'Irlande du Nord restera alignée sur les normes de ce marché unique pour éviter une frontière dure. La Première ministre doit encore obtenir l'aval des vingt-sept dirigeants de l'Union et des Parlements britannique et européen. 

A partir de ce jeudi, Theresa May va s'employer à convaincre le Parlement d'accepter le projet d'accord sur le Brexit, qui suscite un grand scepticisme et une mutinerie dans son propre camp. Le Parti conservateur est très divisé, entre partisans d'un Brexit dur et europhiles. La dirigeante a d'ailleurs dû batailler pendant cinq heures ce mercredi pour obtenir l'aval de son gouvernement.

Les autres titres du journal

Le prix du carburant est en nette hausse en Allemagne dans la vallée du Rhin. Le trafic fluvial est - en fait - paralysé à cause de la sécheresse. Cela participe de la baisse de la croissance de 0,2% du PIB au troisième trimestre. C'est un premier recul depuis trois ans et demi.  

Le question du carburant et de son prix en France, encore. Emmanuel Macron a répété, ce mercredi soir sur TF1, qu'il conservera la taxe-carbone tout en reconnaissant un mauvais dialogue avec les Français. Le chef de l'Etat a dit comprendre "l'impatience" d'une partie des Français, tout en appelant au calme.

Le Conseil de sécurité de l'ONU lève les sanctions contre l’Érythrée. C'est une preuve, une fois encore, du réchauffement des relations du pays avec l'Ethiopie. Cela laisse augurer des changements positifs dans la Corne de l'Afrique.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......