LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Annonce d'Emmanuel Macon mercredi soir du couvre-feu dans les zones d'alerte maximale.

Un couvre-feu pour tenter d'endiguer l'épidémie

15 min

Gagner du temps pour tenter d'éviter la saturation des hôpitaux. Sans confinement, mais avec un couvre feu dans les grandes villes les plus touchées. C'était la principale mesure annoncée hier par le chef de l'Etat.

Annonce d'Emmanuel Macon mercredi soir du couvre-feu dans les zones d'alerte maximale.
Annonce d'Emmanuel Macon mercredi soir du couvre-feu dans les zones d'alerte maximale. Crédits : ESTELLE RUIZ / HANS LUCAS / HANS LUCAS - AFP

Interdire de sortir la nuit pour éviter de tomber malade. La mesure se discute, elle est d'ailleurs déjà fortement contestée : en tout cas c'est la principale annonce qu'a faite Emmanuel Macron mercredi soir. 

Huit métropoles_Lille, Lyon, Aix Marseille, Montpellier, Rouen, Saint Etienne, Grenoble et Toulouse_ ainsi que Paris et l'Ile de France seront soumises dès ce samedi minuit à un couvre feu nocturne de 21 h à 6 h du matin. Il y aura des dérogations pour les travailleurs de nuit mais il en coûtera 135 euros à tout contrevenant et 1 500 euros en cas de récidive.

L'annonce de ce couvre-feu a fait réagir deux secteurs déjà très touchés par le confinement : le secteur de la restauration et celui de la culture, réactions que vous entendrez dans ce journal.

Écouter
2 min
Le point sur le couvre-feu annoncé pas Emmanuel Macron mercredi soir. Analyse de Sophie Delpont

Les autres titres du journal

Cette mesure intervenait à la veille d'une mobilisation dans le secteur de l’hôpital : les soignants sont appelé à manifester, car selon eux le "Ségur de la Santé" n'a rien résolu. Explications de Tara Schleguel.

Dans ce journal nous irons également en Tunisie où 10 ans après le début de la révolution, un autre vendeur à la sauvette vient d'être tué par accident par les autorités.

Enfin l'introduction en bourse du label qui gère le groupe de K-pop le plus populaire au monde a eu lieu hier à Séoul, dépassant toutes les espérances. Le récit de Nicolas Corra.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......