LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Le centriste Benny Gantz ne peut pas former un gouvernement en Israël

Israël : le centriste Benny Gantz échoue à former un gouvernement

15 min

De nouvelles élections pourraient se profiler en Israël. Le centriste Benny Gantz n'a pas réussi à former un gouvernement de coalition. Il n'a notamment pas obtenu l'appui de l'ultra-nationaliste Avigdor Lieberman.

Le centriste Benny Gantz ne peut pas former un gouvernement en Israël
Le centriste Benny Gantz ne peut pas former un gouvernement en Israël Crédits : JACK GUEZ - AFP

Quelques heures avant l'heure limite fixée par la loi, Benny Gantz a jeté l'éponge, ce mercredi soir. Il se dit incapable de constituer une coalition gouvernementale. Avant lui, Benjamin Netanyahu avait échoué de la même façon car aucune majorité absolue ne s'était dégagée à la Knesset après les législatives du 17 septembre dernier. Le risque est grand que les Israéliens retournent aux urnes au début de l'année prochaine.

Un homme aurait pu débloquer le jeu en soutenant Benny Gantz : c'est Avigdor Lieberman, à la tête d'un groupe de 8 députés. Le faiseur de roi n'a pourtant adoubé personne. Avigdor Lieberman accuse Netanyahu et Gantz de ne pas avoir fait d'effort l'un envers l'autre. Il leur reproche de faire passer leurs animosités personnelles avant l'intérêt général. C'est un nationaliste de droite, anti-arabe, qui a tenu des propos très violents et racistes contre les arabes israéliens et les palestiniens. Mais il est aussi un laïc qui ne supporte pas le prosélytisme des orthodoxes juifs qui gouvernent avec Netanyahu.

"Seul Lieberman sait ce que pense Lieberman", nous explique l'un de ses colistiers. A défaut d'avoir une technique, il peut très bien avoir une stratégie. Netanyahu a 70 ans et aucun successeur évident à droite. Lieberman a 61 ans. Il peut donc encore s'envisager un avenir, et pourrait être le futur chef de file d'une droite sécuritaire mais laïque.

Les autres titres du journal

Un ancien membre de l'armée indienne analyse des images satellites accablantes de la situation au Tibet et au Xijiang. Elles viennent illustrer la façon dont les autorités chinoises traiteraient à la fois les Ouighours et les Tibétains dans leurs régions respectives.

En Corée du Sud, le pouvoir a renvoyé chez eux deux Nord-coréens, une première depuis 1953. Ils risquent la torture et la peine capitale à Pyongyang.Tollé des associations de défense des droits humains.    

Écouter
1 min
Frédéric Ojardias, correspondant de RFI à Séoul pour France Culture

Quelles recommandations fera le Conseil d'Orientation des Retraites à l'aube de la réforme ? Son rapport est officialisé ce jeudi. Les syndicats estiment qu'il diffuse de fausses informations. 

Vous comprendrez pourquoi les personnels hospitaliers ne sont pas convaincus par le plan pour l'hôpital public du gouvernement. Il n'est pas assez ambitieux, disent-ils, en appelant à deux nouvelles journées de mobilisation.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......