LE DIRECT
États-Unis : des Démocrates, dont B. Obama et H. Clinton, visés par des colis piégés

Des colis piégés visent des figures anti-Trump aux Etats-Unis

15 min

Des bombes artisanales ont été envoyées à Hillary Clinton, Barack Obama ou encore à un intervenant de la chaîne de télévision CNN. Cela se passe en pleine campagne électorale, à dix jours des élections de mi-mandat, outre-Atlantique.

États-Unis : des Démocrates, dont B. Obama et H. Clinton, visés par des colis piégés
États-Unis : des Démocrates, dont B. Obama et H. Clinton, visés par des colis piégés Crédits : Visactu

Est-ce une tentative de déstabilisation et si oui, quel camp sera le plus déstabilisé ? Aux Etats-Unis, une série de colis piégés ont été envoyés à des personnalités qui s'opposent, en public, à Donald Trump. Le milliardaire américain d'origine hongroise, d'abord, Georges Soros, en début de semaine. Et puis Barack Obama, Hillary Clinton, une élue au Congrès, ou encore un ancien directeur de la CIA, critique envers le Président et intervenant régulier sur la chaîne CNN. C'est au siège de CNN qu'un des colis est donc arrivé. Il a été intercepté - comme à chaque fois - et n'a pas fait de victime.

"Dans des moments comme celui-ci, nous devons nous rassembler", a déclaré dans un premier temps Donald Trump, depuis la Maison Blanche. Il a aussi souligné que les médias avaient la responsabilité "de mettre fin à leur hostilité permanente, à leurs récits en permanence négatifs et très souvent erronés"

Plusieurs voix ont dénoncé une polarisation de la vie politique américaine depuis l'élection de Donald Trump qui est allée trop loin.  "C'est une période de divisions profondes et nous devons faire tout notre possible pour nous rassembler", a déclaré Hillary Clinton depuis la Floride.  "Nous traversons une période où les gens ressentent beaucoup de haine dans l'air", a dit, de son côté, le maire démocrate de New York, Bill de Blasio.

Les autres titres du journal

Des djihadistes français ont participé au génocide des Yézidis en Irak et ils doivent s'expliquer. C'est ce que demande la Fédération internationale des droits de l'homme (FIDH), ce jeudi matin dans son rapport. Le Kurdistan irakien est de nouveau accessible et certaines femmes pourraient venir témoigner en France.

Nous nous demanderons ensuite quel danger représente un enfant de djihadistes français. La France devrait en rapatrier 150. Pour le psychologue clinicien lyonnais, Jacques Borgy (secrétaire nationale du Syndicat des psychologues), parler de radicalisation pour des enfants de moins de six ans n'a pas de sens.

L'Office National des Forêts (ONF) alerte à propos de la surexploitation du domaine public français. Ses agents terminent ce jeudi une "grande marche" à travers la France. Ils dénoncent une transformation de leur métier :  de la surveillance de la foret, il est passé presque exclusivement à la vente de bois. A l'ONF, il y a eu 40 suicides en 15 ans, c'est proportionnellement plus qu'à France Télécom. 

Compte-rendu d'audience, aussi, du procès de Georges Tron aux Assises de Bobigny.  Ce mercredi, des enquêteurs de la police judiciaire ont été entendus. L'ancien Secrétaire d'Etat est jugé au côté de son ex-adjointe à la mairie de Draveil (Essonne), Brigitte Gruel. Ils sont accusés de viols et agressions sexuelles en réunion sur deux anciennes employées municipales.

À venir dans ... secondes ...par......