LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Le Brésil renonce à organiser le sommet sur le climat COP25 en 2019, annonce le président élu d'extrême droite Jair Bolsonaro, climato-sceptique, qui entrera en fonction en janvier

Le Brésil de Jair Bolsonaro n'accueillera pas la COP25

15 min

Le Brésil refuse d'organiser la COP25 en 2019, sur décision du président élu d'extrême-droite, Jair Bolsonaro. Une preuve de plus de son non engagement sur le climat, alors qu'il reçoit ce mardi le conseiller à la sécurité nationales des Etats-Unis.

Le Brésil renonce à organiser le sommet sur le climat COP25 en 2019, annonce le président élu d'extrême droite Jair Bolsonaro, climato-sceptique, qui entrera en fonction en janvier
Le Brésil renonce à organiser le sommet sur le climat COP25 en 2019, annonce le président élu d'extrême droite Jair Bolsonaro, climato-sceptique, qui entrera en fonction en janvier Crédits : SERGIO LIMA - AFP

Qui organisera, après la Pologne, la prochaine Conférence mondiale sur les changements climatiques ? Le Brésil devait s'en charger en 2019, se réjouissant de jouer un rôle leader sur le climat, mais c'était avant l'élection, le mois dernier, de Jair Bolsonaro. "La politique environnementale _ne peut pas entraver le développement du Brésil_. Nous voulons préserver l'environnement, mais pas de la manière dont cela est fait actuellement", a déclaré le président élu, responsable d'extrême-droite. Il ajoute que le secteur agro-alimentaire "suffoque" sous les réglementations. Jair Bolsonaro a déjà nommé à la tête de la diplomatie brésilienne Ernesto Araujo, fervent admirateur du président américain Donald Trump.

Hasard du calendrier, le conseiller à la sécurité nationale des Etats-Unis, John Bolton, rencontre Jair Bolsonaro ce jeudi matin à Rio de Janeiro. Des deux côtés, on multiplie les amabilités et on promet une nouvelle relation entre les deux pays. Plusieurs pays peuvent s’inquiéter de cette relation revigorée, le Venezuela bien sûr mais aussi Cuba et la Chine.

Les autres titres du journal

La CGT Mines-énergie s'oppose à toute réorganisation chez EDF. Elle appelle à la grève, ce jeudi, dans l'entreprise. Une mobilisation qui fait écho à la politique énergétique de la France annoncée par Emmanuel Macron. Moins de nucléaire, davantage de solaire, de géothermie, de méthanisation : tout cela signifie une transformation en profondeur du premier producteur d'électricité en France. Les salariés craignent des suppressions de postes.

Gifles et fessées envers les enfants sont dans la ligne de mire du législateur. Une proposition de loi sera débattue ce jeudi à l'Assemblée nationale. 23 pays ont déjà voté une loi similaire en Europe.

Si la parité doit être obligatoire sur les listes des prochaines municipales, une loi doit être votée d'ici six mois.  Il y a urgence, dit le Haut Conseil à l'égalité. Il n'y a que 35% de femmes dans les conseils intercommunaux. Un chiffre qui tombe à 20% si l'on regarde plus la composition des bureaux exécutifs et seulement 7% de femmes sont à la tête d'une intercommunalité.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......