LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Le parvis du tribunal de grande instance de Bobigny en Seine-Saint-Denis

23 mesures pour la Seine-Saint-Denis

15 min

Vingt-trois mesures pour soutenir et dynamiser le département de Seine-Saint-Denis : quatre ministres et le Premier d'entre eux y sont en déplacement ce jeudi matin. Avant la promesse de réhabilitation de bâtiments et de créations de postes, vous entendrez que les inégalités y sont nombreuses.

Le parvis du tribunal de grande instance de Bobigny en Seine-Saint-Denis
Le parvis du tribunal de grande instance de Bobigny en Seine-Saint-Denis Crédits : Rémi Brancato - Radio France

Edouard Philippe et plusieurs ministres de poids vont officialiser ce jeudi matin vingt-trois mesures pour la Seine-Saint-Denis, un département qui cumule d'importantes difficultés. Il s'agira d'insister sur l'attractivité pour les fonctionnaires, la sécurité, la justice et l'éducation. Parmi les dispositifs retenus par le gouvernement figurent une prime de 10 000 euros pour fidéliser les fonctionnaires, le recrutement de 150 policiers ou encore le renforcement des contrôles des logements insalubres. Ces annonces, très attendues, seront passées au crible par les élus qui réclament à cors et à cri un rééquilibrage des politiques publiques dans un territoire rongé par la pauvreté et des carences structurelles. 

Ce plan qui ne dit pas son nom - Matignon refuse d'évoquer une enveloppe globale - met l'accent sur le régalien.  Ainsi, 50 policiers supplémentaires se répartiront dans deux quartiers, à Saint-Ouen et la Courneuve, dans le cadre de la police de sécurité du quotidien. Et d'ici à 2021, 100 postes d'officiers de police judiciaire seront déployés.  Par ailleurs, 35 postes de greffiers et 12 de magistrats seront créés. Les commissariats d'Aulnay-sous-Bois et d'Epinay-sur-Seine seront rénovés d'ici 2023 avec un budget de 30 millions d'euros, tandis que le tribunal de Bobigny verra son extension réalisée à l'horizon 2026. 

Sur le volet éducation, 20 millions d'euros seront fléchés par la région pour financer des investissements immobiliers. De même, un dispositif de "pré-recrutement" de 500 enseignants sera mis en place. Il s'agit de financer les études d'étudiants boursiers de Seine-Saint-Denis qui s'engagent en retour à travailler dans le département.

Les autres titres du journal

Certains syndicats de la SNCF boycottent une réunion prévue aujourd'hui sur la réforme des retraites.  Le texte transformerait leur régime spécial en un système universel à point.

Le mariage entre PSA et Fiat-Chrysler se précise. Les deux constructeurs automobiles officialisent leur projet avec un siège aux Pays-Bas et Carlos Tavares comme directeur général. 

Aux Etats-Unis, les élus de la Chambre des Démocrates sont appelés à se prononcer sur la procédure de destitution visant Donald Trump.   

A Hong-Kong, les militants pro-démocratie profitent d'Halloween ce jeudi pour ressortir leurs masques dans les manifestations.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......