LE DIRECT
Lieu du meurtre d’un adolescent de 14 ans, lors d’une rixe mortelle, à Boussy-Saint-Antoine (Essonne)

Violences entre jeunes : réunion au sommet

15 min

Les ministres de l'Intérieur, de la Justice et de l'Education se réunissent ce lundi avec préfets, procureurs et recteurs d’Île-de-France pour répondre au phénomène de rixes entre jeunes, qui ont endeuillé la région parisienne la semaine dernière.

Lieu du meurtre d’un adolescent de 14 ans, lors d’une rixe mortelle, à Boussy-Saint-Antoine (Essonne)
Lieu du meurtre d’un adolescent de 14 ans, lors d’une rixe mortelle, à Boussy-Saint-Antoine (Essonne) Crédits : Thomas COEX - AFP

Entre le "devoir d'autorité des parents" dont parle le ministre Gérald Darmanin et la mobilisation des forces de l'ordre : quelles mesures va choisir l’exécutif pour lutter contre les phénomènes de bandes rivales entre jeunes ? Ils provoquent des affrontements mortels. Trois adolescents ont été tués en une semaine. Ce lundi midi, les ministres de l'Education nationale, de l'Intérieur et de la Justice réunissent les préfets et procureurs d’Île-de-France. Ils souhaitent annoncer des mesures pour lutter contre les violences autour d'établissements scolaires.

Écouter
1 min
Paroles d'élus locaux et de parents d'élèves, avec Hakim Kasmi

En amont de la réunion, le ministre de l'Intérieur a envoyé une note à l'ensemble des préfets de France pour leur demander la "réactivation du plan de lutte contre les bandes". Il leur demande de réaliser avant le 10 mars un "diagnostic départemental", avec un "historique" et une "cartographie" des affrontements, l'âge des jeunes impliqués ou encore leur utilisation ou non d'armes et des réseaux sociaux.

Les autres titres du journal

L'Allemagne demande un test négatif au Covid-19 aux Français qui passent la frontière en Moselle, même aux travailleurs trans-frontaliers. Ils se disent abasourdis.    

En Birmanie, ce fut, ce dimanche, la journée la plus sanglante depuis un mois. Au moins 18 manifestants sont morts, à chaque fois réprimés par les forces de sécurité. Ce lundi matin, Ang Sang Soushi comparait devant la justice birmane.     

Au Pérou, la justice pourrait mettre en cause les responsables des stérilisations forcées. Elles ont été perpétrées sous la présidence d’Alberto Fujimori.

Le musée national d'histoire de l'immigration accueille son nouveau directeur-général : l'historien Pap Ndiaye. L'occasion de se pencher sur ce musée où les sujets abordés ne cessent d'être d'actualité.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......