LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Rassemblement à Bordeaux en mai 2021 devant le domicile de Chahinez, brûlée vive par son ex-conjoint.

Le ministre de l'Intérieur annonce de nouvelles mesures pour lutter contre les violences conjugales

15 min

Gérald Darmanin annonce de nouvelles mesures pour tenter d'endiguer les violences intraconjugales, alors que 102 femmes ont perdu la vie en 2020 sous les coups de leur conjoint ou ex-conjoint.

Rassemblement à Bordeaux en mai 2021 devant le domicile de Chahinez, brûlée vive par son ex-conjoint.
Rassemblement à Bordeaux en mai 2021 devant le domicile de Chahinez, brûlée vive par son ex-conjoint. Crédits : Thomas Coignac - Radio France

102 femmes ont été tuées par leur conjoint ou ex-conjoint l'année dernière. Chiffre révélé par un rapport portant "sur les morts violentes au sein du couple" et publié aujourd'hui par le Ministère de l'Intérieur. Si ce bilan est le plus bas enregistré depuis de nombreuses années, le nombre de signalements de violences intrafamiliales est lui en nette augmentation : plus de 400 000 l’an dernier, soit 45 par heure. Interviewé par le Parisien, Gérald Darmanin fixe donc un nouvel objectif aux policiers et gendarmes : que le traitement des plaintes pour violences conjugales soit prioritaire partout en France. Le ministre annonce également une série de nouvelles mesures, notamment le traitement prioritaire des plaintes pour violences conjugales, un officier spécialisé dans ces violences dans chaque commissariat et chaque brigade de gendarmerie ou encore la fin des mains courantes. 

Les autres titres du journal

Plusieurs rave party organisées ce weekend à travers le pays, après un appel lancé sur les réseaux sociaux. En hommage à Steve Maia Caniço, du  nom de ce jeune homme décédé il y a un an à Nantes, tombé dans la Loire lors d'une intervention des forces de l'ordre en marge de fête de la musique. 3000 personnes se sont ainsi rassemblées en Isère, un millier de teuffeurs ont dansé jusqu'à dimanche après-midi en Normandie tandis qu'en Bretagne pas moins de 8 fêtes clandestines ont été recensées. Baptisées "Nuits des Meutes", ces soirées visent aussi à dénoncer "la répression policière et juridique permanente" dont ces fêtes clandestines font l'objet selon les organisateurs qui revendiquent la liberté de faire la fête sans contrainte.

Écouter
1 min
"Nuit des Meutes" : le reportage à Château-Guibert, en Vendée, de Timour Ozturk.

Deux des principaux vaccins contre le Covid-19, le Moderna et Pfizer/BioNTech vont désormais couter plus cher aux Européens. Les laboratoires ont en effet augmenté leurs prix dans le cadre d'un accord récent passé avec l’Union Européenne. C’est une information du Financial Times qui a pu consulter ce contrat normalement confidentiel et parle d’une hausse d’un quart pour Pfizer et d’environ 10% pour Moderna.

A Tokyo, l’athlète biélorusse Krystsina Tsimanouskaia bénéficie désormais de la protection des autorités japonaises. Après avoir critiqué la semaine dernière les entraineurs de la fédération biélorusse, elle a été forcée de suspendre sa participation aux Jeux Olympiques et escortée dimanche à l'aéroport pour être renvoyée vers son pays.  Le Comité olympique est alors intervenu pour lui venir en aide, quatre pays européens lui ont offert protection et assistance. 

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......