LE DIRECT
Le Secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, lors d'une conférence de presse sur la COP25 à Madrid, le 1er décembre 2019. Slogan de cette COP : "Time for action", "Il est temps d'agir"

COP25 qui s'ouvre à Madrid : personne n'attend vraiment de miracle

14 min

Le rassemblement à Madrid de la COP 25 va t-il changer la donne ? Organisée en Espagne mais toujours présidée par le Chili qui a dû se désister, cette nouvelle COP s'ouvre ce matin, pour deux semaines.

Le Secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, lors d'une conférence de presse sur la COP25 à Madrid, le 1er décembre 2019. Slogan de cette COP : "Time for action", "Il est temps d'agir"
Le Secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, lors d'une conférence de presse sur la COP25 à Madrid, le 1er décembre 2019. Slogan de cette COP : "Time for action", "Il est temps d'agir" Crédits : EFE / Javier Lizon - Maxppp

En moins d'un an, 4 rapports de scientifiques de l'ONU ont dit et redit que le pire était en train d'advenir : records de chaleur, multiplication des catastrophes météo, fontes des glaces ou disparition des espèces. L'impact des activités humaines sur la planète se fait de plus en plus ressentir, mais aucune action mise en place ne semble à la hauteur. Le chantier restant pour arriver à une trajectoire de 1 degré et demi de réchauffement climatique est immense, impossible presque. Le Secrétaire général de l'ONU, qui s'est exprimé hier, a dressé lui aussi un sombre constat.

Nous faisons le point avec notre envoyée spéciale à Madrid, Véronique Rebeyrotte.   

Crédits : Visactu

Les autres titres du journal

La France s’apprête à rendre hommage à ses 13 soldats tués il y a une semaine dans un accident hélicoptère au Mali. Une cérémonie aura lieu aujourd'hui aux Invalides, en présence du président malien. Valérie Crova s'est rendue à Bamako, dont l'armée paye elle aussi un lourd tribut à la guerre contre les djihadistes au Sahel.

Nous irons au Liban également où la crise économique, politique, financière et sociale n'en finit pas. Avec le reportage d'Aurélien Colly.  

Et puis, en France, la semaine s'annonce rude pour le gouvernement, avec en point d'orgue la journée de mobilisation contre la réforme des retraites jeudi. Le gouvernement tente de s'organiser, nous y reviendrons avec Frédéric Says.   

Enfin, pour ou contre la création d'un Conseil de Déontologie Journalistique. Le sujet divise les journalistes. Un conseil de ce genre doit être créé ce soir.

À venir dans ... secondes ...par......