LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Edouard Philippe reçoit, comme la semaine dernière, des représentants des "gilets jaunes" mais aussi des responsables politiques

"Gilets jaunes" : Edouard Philippe en première ligne

15 min

Les rendez-vous vont s’enchaîner dès ce lundi matin, à Matignon. Le Premier ministre, Edouard Philippe, est missionné pour recevoir des élus et représentants des partis politiques. Il annule, pour cela, sa visite en Pologne pour la COP24.

Edouard Philippe reçoit, comme la semaine dernière, des représentants des "gilets jaunes" mais aussi des responsables politiques
Edouard Philippe reçoit, comme la semaine dernière, des représentants des "gilets jaunes" mais aussi des responsables politiques Crédits : Thomas Padilla - Maxppp

Quand la violence devient, selon certains, le seul moyen de se faire entendre, la justice reste alors garante de la morale sociale. Dès ce lundi, des dizaines de suspects seront jugés au tribunal correctionnel de Paris lors d'audiences, en comparution immédiate. A A Paris, 378 personnes ont été placées en garde à vue ce samedi. La ministre de la Justice, Nicole Belloubet, promet une "réponse pénale tout à fait ferme". Les autorités évoquent 136 000 manifestants au total, ce samedi.

De cette crise sociale découle une crise politique, voire une crise de la démocratie, diront certains analystes. Emmanuel Macron - qui a constaté les dégâts, près des Champs Elysées, ce dimanche soir - a missionné son Premier ministre. Edouard Philippe va recevoir dès ce lundi matin plusieurs responsables politiques. C'est lui qui est en première ligne, nous dira Anne Fauquembergue.

Les autres titres du journal

Nous essaierons de savoir, ensuite, si la COP24 - qui débute en Pologne - évoque la "justice sociale" et si les dirigeants réfléchissent à des solutions pour éviter ce type de colère, en France. La Pologne, en tous cas, réclame une "transition juste".

Le pacte international sur les migrations se prépare avec un Sommet au Maroc. A force de l'évoquer, d'entendre les critiques, nous nous sommes penché sur son contenu. Réponses à suivre.

En Andalousie, un parti d’extrême-droite vient d'entrer au parlement régional. C'est une première en Espagne depuis la fin du franquisme. "Vox, parti anti-immigration, anti-avortement et anti-indépendantisme catalan a créé la surprise en remportant douze sièges au Parlement régional andalou.

En Suisse, à Aigues-Vertes, tous les habitants sont handicapés, avec une déficience mentale. L'initiative de ce village unique en Europe remonte à 1961. Visite à suivre, en cette journée internationale des personnes handicapées. 

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......