LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Emmanuel Macron et Abdel-Fattah al-Sissi au G7 à Biarritz, août 2019

Al-Sissi à Paris : visite sous tension

15 min

Le président égyptien Al-Sissi est reçu à l'Elysée. C'est un "partenaire stratégique" de Paris selon Emmanuel Macron. Les ONG de lutte pour la défense des droits de l'homme exhortent le président français à évoquer le sort des milliers d’Égyptiens enfermés dans les geôles du pays pour leurs opinions

Emmanuel Macron et Abdel-Fattah al-Sissi au G7 à Biarritz, août 2019
Emmanuel Macron et Abdel-Fattah al-Sissi au G7 à Biarritz, août 2019 Crédits : Francios Mori - Maxppp

Dix ans après les printemps arabes, que sont devenues les aspirations des millions de manifestants qui avaient défilé place Tahrir en Égypte ? La question se pose aujourd'hui, alors que le président égyptien Abdel Fatha Al-Sissi, celui qui a destitué le président élu issu des frères Musulmans, Mohamed Morsi, est reçu à Paris. Al Sissi qui a réprimé férocement les mouvements islamistes et les critiques du pouvoir égyptien, les ONG estiment qu'ils sont 60 000 à dormir en prison. Amnesty international dénonce par exemple l'utilisation systématique de la détention provisoire envers tout égyptien considéré comme opposant politique. Détention provisoire quand ce ne sont pas des exécutions, dont les défenseurs des droits de l'homme estiment là encore qu'elles se sont accélérées ces derniers mois. En sera-t-il question lors de cette visite entamée dimanche par le président égyptien ? L'Élysée préfère mettre en avant la "relation stratégique" et la longue coopération sur plusieurs sujets d'importance, entre la France et Égypte.

Écouter
1 min
Le président égyptien Abdel Fatah al Sissi est en visite à Paris. Une visite troublée par la question sensible des droits de l'Homme. Explications de Claude Guibal

Emmanuel Macron peut et doit parler des droits de l'homme en Égypte, ce n'est pas incompatible avec les intérêts de la France. C'est en tout cas ce que pense l'un des écrivains et intellectuel les plus célèbres d'Égypte, en exil à New York. Interdit de presse et de publication dans son pays, Alah al Aswani, auteur de L'Immeuble Yacoubian et de J'ai couru vers le Nil était dimanche sur France Culture. Il répondait à Frédéric Martel, dans Soft Power, sur la nécessité, pour le pays des Droits de l'homme, de réaffirmer ces principes lors de ce genre de rencontre.

Écouter
1 min
Alaa Al Aswany, interdit de presse et de publication dans son propre pays et poursuivi par la justice, il vit désormais à New York où Frédéric Martel l'a joint hier pour Soft Power sur France Culture

Les autres titres du journal

Le premier volet de l’enquête réalisée par le consortium "Forbidden Stories", sur la mort en 2012 de la journaliste Regina Martinez, qui enquêtait sur la corruption au Mexique. Une enquête qui s'appelle "Projet Cartel", avec l'aide de la Cellule investigation de Radio France.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Nous irons au Venezuela également où les premiers ressauts des élections législatives viennent de tomber. Sans surprise c'est le parti de Maduro qui l'emporte, malgré une très forte abstention.

En France, les assureurs sont reçus ce matin par Bruno Lemaire, qui les a sommé de geler leur primes pour les restaurateurs l'année prochaine.

Et puis le texte de la future Loi Climat doit être présentée aujourd'hui aux citoyens de la convention pour le climat qui sont déjà déçus.

ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......