LE DIRECT
Frappes en Syrie : les positions des politiques français avant le débat au Parlement

Emmanuel Macron justifie les frappes en Syrie : quelques imprécisions

15 min

Emmanuel Macron défend les frappes françaises, américaines et britanniques de samedi en Syrie. L'opération a été, selon lui, une "réussite". Un engagement militaire "légitime", précise-t-il, au regard du droit international qui a été bafoué. Un débat aura lieu ce lundi après-midi à l'Assemblée.

Frappes en Syrie : les positions des politiques français avant le débat au Parlement
Frappes en Syrie : les positions des politiques français avant le débat au Parlement Crédits : Visactu

"Nous avions la pleine légitimité pour intervenir", affirme Emmanuel Macron au lendemain des frappes occidentales en Syrie. Une opération qu'il estime "réussie". Le Président français s'est justifié, dimanche soir, sur BFM-TV, RMC et Médiapart. Chef des armées, il assume et assure même avoir "convaincu" Donald Trump de "rester dans la durée" en Syrie. Démenti formel, quelques heures plus tard, de la Maison Blanche. Preuve de quelques imprécisions, nous dira Ludovic Piedtenu.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Des réponses qui n'ont pas convaincu Mohammad Alolaiwy, porte-parole de l'ONG Syria Charity. "Aujourd'hui malheureusement, le discours pour moi a sonné assez creux, assez vide de sens", déplore-t-il. "On a entendu _un langage diplomatique qui se voulait rassurant, mais sur le terrain absolument rien_". Un débat sans vote aura lieu à 17h ce lundi après-midi à l'Assemblée nationale.

Aucune solution qui permettrait de sortir de cette crise humanitaire

Les autres titres du journal

Certaines associations sont sceptiques face au projet de loi "Asile et Immigration". Le texte arrive dans l'hémicycle de l'Assemblée nationale ce lundi. Le gouvernement promet une meilleure protection des demandeurs d'asiles grâce à des délais de procédure raccourcis. Mais la manière déplaît aux associations.  

Justin Trudeau est en visite à Paris, sur fond d'économie et de sécurité internationale à quelques semaines du G7. Le Premier ministre canadien n'est plus l'étoile montante de son début de mandat. Reportage.

Un procès sous forme de chantage en Turquie. Ankara veut pousser Washington à lui livrer le cerveau présumé du putsch raté de 2016, Fethullah Gülen. Les autorités turques soupçonnent ainsi un pasteur protestant américain d’espionnage.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......