LE DIRECT
L'Italie et l'afflux de migrants de 2014 à juillet 2019 selon les chiffres du HCR, le Haut Commissariat des Nations-Unies pour les réfugiés.

Paris et Berlin prônent une « coalition de pays volontaires » pour accueillir les migrants en Europe

15 min
À retrouver dans l'émission

Alors que les ONG Médecins sans frontières et SOS Méditerranée ont annoncé hier avoir affrété un navire qui leur permettra de reprendre leur campagne de secours aux migrants, Emmanuel Macron reçoit aujourd'hui à Paris les dirigeants de l’Office international des migrations.

L'Italie et l'afflux de migrants de 2014 à juillet 2019 selon les chiffres du HCR, le Haut Commissariat des Nations-Unies pour les réfugiés.
L'Italie et l'afflux de migrants de 2014 à juillet 2019 selon les chiffres du HCR, le Haut Commissariat des Nations-Unies pour les réfugiés. Crédits : SOPHIE RAMIS, THOMAS SAINT-CRICQ - AFP

Le sort des migrants en Méditerranée est discuté aujourd’hui à Paris. Les dirigeants de l’Office international des migrations et du Haut-commissariat aux réfugiés participent, ce matin, à une réunion de ministres européens des Affaires étrangères et de l’Intérieur.  Ils examinent une proposition franco-allemande de répartition des migrants recueillis en mer par les ONG.  Paris et Berlin prônent une « coalition de pays volontaires » qui s'engageraient à se répartir l’accueil, sans avoir à passer par de pénibles négociations. La France espère obtenir l’accord d’une « quinzaine » d’Etats membres. Précisions de Louise Bodet

Les autres titres de l'actualité 

"Ayez le courage de dire non" au CETA lance Nicolas Hulot dans une tribune adressée aux députés la veille du vote solennel.

L'ancien ministre met la pression sur les parlementaires alors que le vote est prévu demain à l'Assemblée Nationale, car, selon lui, la ratification du traité de libre-échange entre la France et le Canada ne servira ni "notre santé" "ni nos agriculteurs, ni le climat". Approuvé en février 2017 par le Parlement européen, et entré en vigueur de manière provisoire dans sa quasi-totalité en septembre 2017, le CETA doit être approuvé par les 38 assemblées nationales et régionales d'Europe. En tout 13 pays mais le processus de ratification est loin d'être terminé. Explications de Marie Viennot

En Ukraine, le président Volodymyr ZELENSKY remporte une large victoire aux élections législatives. 

Trois mois après sa victoire à la présidentielle, son parti est arrivé en tête du scrutin législatif qui se déroulait hier. Avec plus de 42% des suffrages, il devance largement le parti pro-russe crédité seulement de 11 %. Le président ukrainien cherche maintenant des alliés pour gouverner et appliquer ses promesses de campagne. Analyse en direct de Kiev avec notre envoyé spécial Claude Bruillot. 

Sécheresse : le gouvernement demande un versement anticipé d'un milliards d'euros de la PAC pour les agriculteurs et les éleveurs.  

Le ministre de l'agriculture l'a annoncé ce matin dans les colonnes du journal Le Parisien. Mais ces aides de la Politique Agricole Commune ne seraient pas accessibles avant le mois d'octobre prochain déplore la FNSEA. 

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......